Ouragan Irma: Un «bilan dur et cruel» à venir, avec des «victimes», annonce Emmanuel Macron

INTEMPERIES Le Président de la République a fait une déclaration après sa visite à la cellule de crise activée au ministère de l'Intérieur...

L.Gam. avec AFP

— 

Emmanuel Macron a donné une conférence de presse sur l'ouragan Irma, mercredi 6 septembre 2017.
Emmanuel Macron a donné une conférence de presse sur l'ouragan Irma, mercredi 6 septembre 2017. — FRANCOIS GUILLOT / AFP

Il a pris les devants. Emmanuel Macron a tenu une conférence de presse avant même la sortie d’un bilan définitif sur les dégâts causés par l’ouragan Irma dans les Antilles.

« Il est trop tôt pour faire un bilan chiffré. Je peux d’ores et déjà vous dire que ce bilan sera dur et cruel, nous aurons à déplorer des victimes », a déclaré le président de la République Emmanuel Macron, visage grave après une visite à la cellule de crise activée au ministère de l’Intérieur au côté notamment du Premier ministre.

>> A lire aussi : Suivez les événements dans les Antilles au passage de l'ouragan Irma

La ministre des Outre-mer Annick Girardin a évoqué un premier bilan de « deux morts et deux blessés pour l’instant », avant de s’envoler pour la Guadeloupe mercredi soir avec des « renforts humains et matériels » pour les Iles du Nord, frappées de plein fouet par le cyclone de catégorie 5, maximum sur l’échelle d’intensité des ouragans.

Des « dégâts matériels considérables »

L’œil du cyclone, d’environ 50 km de diamètre, qui a touché les deux îles mercredi matin, est resté environ 1h30 sur Saint-Barthélemy avant d’atteindre Saint-Martin. Les deux îles avaient été placées dans la nuit en alerte violette, avec confinement des populations. Face à des « dégâts matériels considérables » sur les deux îles, le président a annoncé un « plan national de reconstruction (…) le plus rapidement possible ». La mer a « déferlé avec une extrême violence » sur les rivages, avec « submersion majeure des parties basses du littoral », selon Météo-France.

Sur les réseaux sociaux, des photos et vidéos laissent entrevoir l’ampleur des dégâts sur les îles, où l’électricité et les télécommunications sont coupées : bateaux transformés en petits bois dans un port, arbres étêtés par des rafales de vent, toitures envolées, voitures immergées dans les rues. Selon Météo-France, le cyclone « est en train de se diriger vers les îles Vierges britanniques », qui seront touchées mercredi soir.

St-Barth et St-Martin sont passées en vigilance grise, qui n’impose plus le confinement de la population mais déconseille les déplacements.

Deux numéros d’informations ont été communiqués au public français. Facebook a activé la fonction « Safety Check » permettant de se signaler en sécurité après un événement dramatique. La Croix-Rouge française a lancé un appel aux dons et envoyé des renforts.