VIDEO. Ouragan Irma: La tempête, qui se dirige vers les Antilles, passe en catégorie maximale

METEO « Il est extrêmement dangereux », a annoncé le Centre américain des ouragans…

20 Minutes avec AFP

— 

L'ouragan Irma à l'est des Antilles, le 4 septembre 2017.
L'ouragan Irma à l'est des Antilles, le 4 septembre 2017. — AP/SIPA

Le Centre américain des ouragans (NHC) appelle à la vigilance. Irma est devenue « un ouragan extrêmement dangereux » de catégorie 5, soit le maximum de l’échelle qui mesure ces phénomènes. La Martinique, la Guadeloupe, Saint-Barthélémy et les îles du Nord ont été placées en alerte rouge pour phénomènes dangereux d'intensité exceptionnelle par Météo-France.

Les préparatifs à l’arrivée de l’ouragan « doivent être accélérés et complétés dans la zone d’alerte de l’ouragan », insiste le NHC. A 12 heures GMT, Irma se trouvait à 440 kilomètres à l’est d’Antigua et affichait des vents de 280 km/h. Une alerte à l’ouragan signifie que les services de météorologie prévoient l’arrivée de l’ouragan dans les 36 heures.

« Des vents estimés à 230 km/h en moyenne »

L’œil devrait éviter la Guadeloupe, mais passer au nord immédiat de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin, prendre le chemin des Îles vierges britanniques, puis, mercredi soir, atteindre Porto Rico, avant de continuer vers le nord de la République dominicaine et les Bahamas, précise le prévisionniste Emmanuel Demaël.

>> A lire aussi : Irma s'apprête à balayer la Guadeloupe, Saint-Barth et Saint-Martin

Au cœur du cyclone, « les vents sont estimés à 230 km/h en moyenne (sur une minute), avec des rafales dépassant 260 voire 300 km/h », ajoute-t-il. « En périphérie, on table sur des vents moyens pouvant atteindre 140 voire 150 km/h, et des rafales pouvant atteindre 200 km/h localement ». Ils seront accompagnés d’orages et de forte houle, avec notamment un risque de vagues-submersion pour les côtes.