Retour sur la page d'accueil 20 Minutes
CONFLITGuerre Hamas – Israël : La Franco-israélienne Mia Schem figure parmi les deux otages libérés, annonce Israël
live

Terminé

Guerre Hamas – Israël : La Franco-israélienne Mia Schem figure parmi les deux otages libérés, annonce Israël

CONFLIT
Retrouvez avec nous les informations sur le conflit au Proche-Orient du jeudi 30 novembre 2023
La mère de Mia Schem pose avec la photo de sa fille enlevée par le Hamas.
La mère de Mia Schem pose avec la photo de sa fille enlevée par le Hamas.  - Ohad Zwigenberg/AP/SIPA / SIPA
X.M et C.d.S

X.M et C.d.S

L’ESSENTIEL

  • La trêve entre Israël et le Hamas a été prolongée in extremis jeudi pour un septième jour, afin de permettre aux médiateurs de continuer à négocier de nouvelles libérations d’otages, ont annoncé les deux camps.
  • Le secrétaire d’Etat américain Antony Blinken est arrivé ce jeudi en Israël, où il doit rencontrer notamment le Premier ministre Benyamin Netanyahou pour faire pression pour une prolongation de la trêve, avant de se rendre en Cisjordanie occupée.
  • L’accord de trêve a accéléré l’entrée de l’aide humanitaire, qui arrivait auparavant au compte-gouttes. Mais « le volume d’aide qui parvient aux Palestiniens à Gaza est toujours totalement insuffisant », a dénoncé mercredi le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres.

A VOIR

A LIRE AUSSI


21h01

C'est la fin de ce live, merci de nous avoir suivi !

20h05

Le récap' du jour

Comme chaque soir, 20 Minutes vous propose un petit récap' des informations de la journée sur le conflit.

18h01

La « grande joie » d'Emmanuel Macron après la libération de Mia Schem

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

16h17

Une des otages libérées jeudi est la franco-israélienne Mia Schem, selon Israël

Une des deux otages libérées jeudi dans la bande de Gaza et désormais entre les mains de l’armée israélienne, est la Franco-Israélienne Mia Shem, a annoncé le cabinet du Premier ministre israélien, le président français Emmanuel Macron faisant part de sa « grande joie ».

Enlevée lors de l’attaque menée le 7 octobre par le Hamas dans le sud d’Israël, Mia Shem, 21 ans, était apparue le 16 octobre dans une vidéo diffusée par le mouvement islamiste palestinien, allongée et recevant des soins au bras.

Le Quai d’Orsay avait indiqué début novembre que huit Français ou binationaux avaient été enlevés ou étaient portés disparus. Avant Mia Shem, trois mineurs franco-israéliens ont été libérés le 27 novembre.

15h55

Deux otages israéliens remis au CICR à Gaza

13h57

Antony Blinken demande à Netanyahou de protéger les civils dans le sud de Gaza si la trêve prend fin

13h50

Le secrétaire d’Etat américain Antony Blinken à Ramallah pour y voir le président Abbas

12h48

Une source au sein du Hamas annonce que 10 otages israéliens seront libérés jeudi, dont deux binationaux russes

Le Hamas libèrera jeudi « 10 Israéliens dont deux ont également la nationalité russe », a indiqué à l'AFP une source au sein du mouvement islamiste palestinien, dans le cadre de l'accord de trêve avec Israël.

Chaque jour depuis l'entrée en vigueur de la trêve dans les combats le 24 novembre, le Hamas relâche une dizaine d'otages en échange de trois fois plus de détenus palestiniens. Cet accord a été prolongé in extremis jeudi matin jusqu'à vendredi.

12h42

Le Hamas revendique l'attaque meurtrière à Jérusalem, appelle à une « escalade »

Le mouvement islamiste palestinien Hamas a revendiqué l'attaque à l'arme à feu qui a fait trois morts jeudi à Jérusalem et a appelé à une « escalade de la résistance » contre Israël.

« Les frères Mourad Nemr (38 ans) et Ibrahim Nemr (30 ans) (...), membres des brigades Ezzedine al-Qassam de Sour Baher », un quartier de Jérusalem-Est « se sont sacrifiés en menant une opération » qui a « tué trois colons et en a blessé d'autres », affirme le Hamas dans un communiqué. La police israélienne a confirmé que les deux assaillants, des frères de Jérusalem-Est, avaient été abattus.

12h16

Deux blessés dans une attaque à la voiture-bélier en Cisjordanie, l’assaillant « neutralisé »

Deux soldats israéliens ont été légèrement blessés jeudi dans une attaque à la voiture-bélier contre un barrage en Cisjordanie occupée, a annoncé l’armée israélienne, précisant que l’assaillant avait été « neutralisé ».

« Des soldats présents sur les lieux ont tiré et neutralisé l’assaillant », a indiqué l’armée dans un communiqué, soulignant que les deux militaires blessés avaient été hospitalisés. Cette attaque intervient quelques heures après celle menée par deux Palestiniens armés dans l’ouest de Jérusalem et qui a fait trois morts israéliens. Les deux assaillants, deux frères, ont été abattus.

11h50

17 ex-otages du Hamas retrouvent leurs familles à Bangkok

Dix-sept ex-otages thaïlandais du Hamas ont retrouvé leurs familles à Bangkok après plusieurs semaines de captivité dans la bande de Gaza et d’intenses négociations sous l’égide du Qatar, de l’Egypte et des Etats-Unis pour obtenir leur libération dans le cadre d’une trêve avec Israël.

Un vol de la compagnie israélienne El Al transportant 17 d’entre eux ainsi que le ministre thaïlandais des Affaires étrangères s’est posé à l’aéroport international Suvarnabhumi à 15 heures locales, accueilli par des familles soulagées et pleines de joie.

Six autres otages thaïlandais ont été libérés mardi et mercredi, mais un responsable du ministère des Affaires étrangères a déclaré qu’ils resteraient pour l’instant à l’hôpital en Israël et qu’ils reviendraient plus tard.

11h25

Une minute de silence à la COP28 pour « les civils morts » à Gaza

Le président égyptien de la COP27 de l’an dernier, Sameh Choukri, chef de la diplomatie égyptienne, a appelé en ouverture de la COP28 à une minute de silence pour « tous les civils ayant trouvé la mort dans le conflit actuel à Gaza », en même temps que pour deux diplomates vétérans des COP et récemment décédés.

10h58

Macron rencontrera des dirigeants du Moyen-Orient à la COP28 puis ira au Qatar

Le président français Emmanuel Macron se rendra samedi au Qatar après la COP28 sur le climat à Dubaï, pour rencontrer l’émir de ce pays médiateur qui joue un rôle clé dans la libération d’otages retenus par le Hamas depuis son attaque contre Israël du 7 octobre, a annoncé jeudi l’Elysée.

En marge de la conférence de l’ONU contre le réchauffement climatique organisée aux Emirats arabes unis où il se rend dès jeudi, le président français va également avoir des entretiens avec plusieurs dirigeants de la région en lien avec le conflit au Proche-Orient, parmi lesquels devraient figurer l’Egyptien Abdel Fattah al-Sissi, le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane ou encore le président israélien Isaac Herzog.

10h25

La trêve « a donné des résultats », selon Blinken

La trêve entre Israël et le Hamas, accompagnée d’un échange d’otages du mouvement islamiste palestinien contre des détenus palestiniens, « a donné des résultats », a estimé jeudi le secrétaire d’Etat américain Antony Blinken, espérant qu’elle « puisse se poursuivre ».

« Des otages sont rentrés chez eux, ont retrouvé leur famille » et la trêve a permis aussi « à plus d’aides humanitaires de parvenir aux civils innocents à Gaza, qui en ont désespérément besoin », a-t-il déclaré à Tel-Aviv, où il est arrivé avant l’aube en visite officielle. « C’est important et nous espérons que cela va pouvoir continuer ».

09h40

17 ex-otages thaïlandais du Hamas sont arrivés à Bangkok

09h23

Le président israélien à Dubaï pour parler des otages en marge de la Cop28

Le président israélien, Isaac Herzog, est attendu jeudi à la conférence de l’ONU pour le climat à Dubaï, aux Emirats arabes unis, où il plaidera auprès des dirigeants mondiaux pour la libération des otages détenus dans la bande de Gaza.

Sa visite dans le pays du Golfe intervient après plus de sept semaines de guerre entre Israël et le mouvement islamiste palestinien Hamas, alors qu’une trêve entre les deux camps a été prolongée in extremis jusqu’à vendredi.

Cette trêve devrait permettre la libération de nouveaux otages enlevés lors de l’attaque menée par le Hamas le 7 octobre sur le sol israélien, et emmenés dans la bande de Gaza.

09h05

La France espère la libération de l’otage franco-israélienne Mia Schem ce soir, selon BFMTV

07h37

Une femme tuée, huit blessés, dont cinq grièvement, à Jérusalem-Est

Deux personnes ont été tuées ce matin, et huit autres blessées, dont cinq grièvement, dans une attaque à l’arme à feu contre un arrêt de bus dans l’ouest de Jérusalem, selon un nouveau bilan de la police israélienne.

« Deux terroristes venus en voiture et armés l’un d’un M-16, et l’autre d’un pistolet » ont ouvert le feu vers 7h40 (6h40 à Paris), a déclaré le directeur de la police de Jérusalem, Doron Torgeman à la presse sur les lieux de l’attentat.

Le Magen David Adom (Mada), équivalent israélien de la Croix-Rouge, a identifié l’un des deux morts comme étant « une jeune femme de 24 ans ». Le Mada avait d’abord situé l’attaque à Jérusalem-Est, occupée et annexée par Israël, avant de préciser qu’elle a eu lieu « à l’entrée de Jérusalem » (ouest).

07h20

Coups de feu à Jérusalem-Est, six blessés, deux assaillants « neutralisés »

Six personnes ont été blessées jeudi matin dans une attaque à l’arme à feu dans la zone de la colonie juive de Ramot, à Jérusalem-Est occupée et annexée par Israël, ont indiqué les secours israéliens, la police annonçant que deux « suspects » avaient été « neutralisés ».

Le Magen David Adom, équivalent israélien de la Croix-Rouge, indique avoir reçu une alerte à 6h38 à propos d’une attaque à l’arme à feu, « près d’un arrêt de bus » dans la zone de Ramot. Les secouristes « sont en train de soigner six blessés », certains « grièvement ». « Les deux suspects impliqués dans les coups de feu ont été neutralisés sur place », indique un communiqué de la police.

6h40

Israël dit avoir reçu une nouvelle « liste » d’otages devant être libérés ce jeudi

Le gouvernement israélien a annoncé avoir reçu une nouvelle « liste » de noms de femmes et enfants otages dans la bande de Gaza devant être libérés dans la journée en échange de prisonniers palestiniens conformément à l’accord de trêve avec le mouvement islamiste palestinien du Hamas.

Entrée en vigueur le 24 novembre, la trêve devait expirer à 7 heures mais a été prolongée in extremis par les deux belligérants. « Conformément aux termes de l’accord, Israël a reçu il y a peu de temps une liste [de noms] de femmes et d’enfants », indique un communiqué du bureau du Premier ministre, sans préciser le nombre de ces otages devant être libérés.

Sujets liés