20 Minutes : Actualités et infos en direct
RécapErdogan fustige encore Netanyahou au 54e jour du conflit

Guerre Hamas-Israël : Erdogan désigne Netanyahou comme « le boucher de Gaza », les libérations d’otages se poursuivent

Récap« 20 Minutes » fait le point pour vous tous les soirs sur le conflit qui s’est déclaré au Proche-Orient
Un convoi de la Croix-Rouge transporte des otages israéliens.
Un convoi de la Croix-Rouge transporte des otages israéliens.  - Hatem Ali/AP/SIPA / SIPA
20 Minutes avec AFP

20 Minutes avec AFP

L'essentiel

  • La guerre entre Israël et le Hamas a été déclenchée par l’attaque sans précédent du mouvement islamiste palestinien le 7 octobre sur le sol israélien, à partir de la bande de Gaza.
  • En représailles, Israël a juré « d’anéantir » le Hamas, pilonnant sans relâche le territoire assiégé où s’entassent 2,4 millions de Palestiniens et lançant une opération terrestre le 27 octobre.
  • Ce mercredi, deux nouvelles otages russes ont été libérées, tandis que le président turc Erdogan a qualifié Benyamin Netanyahou de « boucher de Gaza ».

Pour mieux comprendre les derniers événements sur le conflit entre le mouvement islamiste palestinien du Hamas et Israël, 20 Minutes fait le point tous les soirs. Entre les déclarations fortes, les avancées diplomatiques ou le dramatique bilan des combats, voici l’essentiel de la journée.

L’info du jour

Le Hamas salue « les efforts » de Vladimir Poutine et libère deux otages russes détenues à Gaza. Yelena Trupanov, 50 ans et Irena Tati, 73 ans, selon le bureau du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, avaient été confiées plus tôt mercredi par le Hamas au Comité international de la Croix-Rouge (CICR), a affirmé le mouvement islamiste palestinien dans un communiqué.

Dimanche, le Hamas avait déjà libéré Ron Krivoï, un otage israélo-russe, en remerciement au « soutien de la cause palestinienne » du président russe. Les deux femmes libérées sont arrivées en Egypte via le point de passage de Rafah, a confirmé la télévision égyptienne.

Le chiffre du jour

10 mois. Comme l’âge de Sfir Bibas, plus jeune otage enlevé. L’armée israélienne a déclaré mercredi « vérifier » l’annonce par le mouvement islamiste palestinien Hamas, de la mort d’un bébé de dix mois, le plus jeune des otages enlevés le 7 octobre, de sa mère et de son frère de 4 ans. L’armée « vérifie la véracité de l’information » et ses représentants ont « parlé avec la famille Bibas », a-t-elle indiqué dans un communiqué. « La responsabilité de la sécurité de tous les otages dans la bande de Gaza incombe au Hamas qui met en danger la vie des otages dont neuf enfants. Le Hamas doit les rendre immédiatement ».

La phrase du jour

« Netanyahou a dorénavant gravé son nom dans l’histoire comme le boucher de Gaza » »

Tels sont les mots du président turc Erdogan à l’égard du Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou. Et ce n’est pas tout. Le chef d’Etat a estimé que Netanyahou « met en danger la sécurité du peuple israélien, ainsi que celle de tous les Juifs, en suscitant l’antisémitisme avec les meurtres qu’il a commis à Gaza ».

Fervent défenseur de la cause palestinienne, le président turc a pris fait et cause pour le Hamas à mesure que le nombre de victimes palestiniennes de la bande de Gaza augmentait, du fait des représailles israéliennes après l’attaque meurtrière du mouvement islamiste du 7 octobre qui a fait 1.200 morts en Israël, essentiellement des civils.

Le chef de l’Etat turc a plusieurs fois qualifié Israël d' « Etat terroriste », estimant que le Hamas était un « groupe de libérateurs qui protègent leur terre ».

La tendance du jour

Officiellement, la trêve en vigueur entre le Hamas et Israël doit prendre fin ce jeudi. Mais une source proche du mouvement islamiste a affirmé qu’il était « d’accord pour prolonger la trêve de quatre jours ». Les trois pays médiateurs (Egypte, Qatar, Etats-Unis) s’activent pour obtenir un cessez-le-feu durable.

Le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken est d’ailleurs attendu en Israël pour tenter de prolonger la trêve, qui entraînerait aussi de nouvelles libérations d’otages. Une source proche du Hamas a annoncé ce mercredi soir qu’un nouveau groupe d’otages israéliens a été remis à la Croix-Rouge.

Chaque soir depuis vendredi, une dizaine d’otages israéliens, tous des femmes et des enfants, sont relâchés par le Hamas dans la bande de Gaza. En contrepartie, trois fois plus de détenus palestiniens, également des femmes et des jeunes de moins de 19 ans, sont libérés de prisons israéliennes.

Sujets liés