20 Minutes : Actualités et infos en direct
CONFLITL’ONU alerte sur la situation humanitaire « catastrophique » à Gaza

Guerre Hamas – Israël : Cinq agences de l’ONU alertent sur la situation humanitaire « catastrophique » à Gaza

CONFLITL’OMS, le PAM, l’Unicef, le Programme de l’ONU pour le développement et le Fonds de l’ONU pour la population s’inquiètent car à Gaza « les enfants meurent à un rythme alarmant »
Guerre Hamas – Israël : Les réfugiés tentent de survivre dans le sud de Gaza
20 Minutes avec AFP

20 Minutes avec AFP

La guerre entre Israël et le Hamas touche particulièrement les civils. La situation humanitaire à Gaza est même désormais « catastrophique », ont alerté samedi cinq agences de l’ONU, assurant que les hôpitaux sont « submergés » de blessés et que les enfants « meurent à un rythme alarmant ».

Dans un communiqué, l’Organisation mondiale de la santé, le Programme alimentaire mondial, le Fonds des Nations unies pour l’enfance, le Programme de l’ONU pour le développement et le Fonds de l’ONU pour la population, rappellent en outre que la situation humanitaire à Gaza était déjà « désespérée » avant le conflit déclenché par les attaques du 7 octobre du Hamas en Israël.

« Le temps est compté »

Ces agences appellent donc la communauté internationale à en « faire plus » pour aider les habitants de Gaza. « Le temps est compté avant que les taux de mortalité ne montent en flèche en raison de l’apparition de maladies et du manque de capacités en matière de soins de santé », préviennent-elles.

Soumise à un blocus israélien terrestre, aérien et maritime depuis que le Hamas y a pris le pouvoir en 2007, la bande de Gaza, un territoire pauvre et exigu de 362 kilomètres carrés, est placée depuis le 9 octobre en état de « siège complet » par Israël qui y a coupé l’eau, l’électricité et l’approvisionnement en nourriture.

Guterres exige un « acheminement massif d’aide »

Un premier convoi d’aide humanitaire de 20 camions selon l’ONU, venant d’Egypte, y est entré samedi via le terminal de Rafah, la seule porte d’entrée dans la bande de Gaza qui ne soit pas aux mains d’Israël. Ce chiffre est totalement insuffisant pour l’ONU qui veut 100 camions par jour pour les 2,4 millions de Gazaouis privés de tout. « Les Gazaouis ont besoin de beaucoup plus, un acheminement massif d’aide est nécessaire » a déclaré le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, au « Sommet pour la paix » du Caire.

Selon les cinq agences de l’ONU, « les enfants meurent à un rythme alarmant, privés de leur droit à la protection, à la nourriture, à l’eau et aux soins de santé ». « Les hôpitaux sont submergés de blessés. Les civils ont de plus en plus de mal à accéder aux denrées alimentaires essentielles ».

NOTRE DOSSIER SUR LE CONFLIT ISRAELO-PALESTINIEN

Plus de 1.400 personnes ont été tuées sur le territoire israélien par les hommes du Hamas depuis le 7 octobre, en majorité des civils fauchés par balles, brûlés vifs ou morts de mutilations au premier jour de l’attaque, selon les autorités israéliennes. Le Hamas détient en outre quelque 200 otages, selon l’armée israélienne. Dans la bande de Gaza, plus de 4.300 Palestiniens, majoritairement des civils, ont été tués dans les bombardements incessants menés en représailles par l’armée israélienne, selon le ministère de la Santé du Hamas à Gaza.

Sujets liés