20 Minutes : Actualités et infos en direct
EnquêteNeuf Egyptiens arrêtés après le naufrage de migrants en Grèce

Naufrage de migrants en Grèce : Neuf Egyptiens arrêtés, soupçonnés d’être des passeurs

EnquêteParmi eux figure le capitaine de l’embarcation vétuste et surchargée, qui a chaviré avant de couler
Les services d'urgence s'occupent des personnes secourues sur un bateau de pêche transportant des migrants au large de Pylos, Grèce, le 15 juin 2023.
Les services d'urgence s'occupent des personnes secourues sur un bateau de pêche transportant des migrants au large de Pylos, Grèce, le 15 juin 2023.  - Hellenic Coast Guard/Intime/Athe / SIPA
20 Minutes avec AFP

20 Minutes avec AFP

Le naufrage d’un bateau de migrants au large des côtes grecques qui pourrait avoir fait des centaines de morts. Neuf personnes de nationalité égyptienne soupçonnées d’être des passeurs ont été arrêtées en Grèce, d’après une source portuaire ce jeudi. Parmi elles figure le capitaine de l’embarcation vétuste et surchargée qui a chaviré avant de couler, entraînant la mort d’au moins 78 personnes, selon un bilan officiel.

Selon la source portuaire, le bateau de pêche avait quitté l’Egypte à vide avant d’embarquer des migrants à Tobrouk, une ville portuaire de l’est de la Libye, et il faisait route vers l’Italie.

Soupçons de « trafic illégal » d’êtres humains

Les personnes arrêtées à Kalamata, le port de la péninsule du Péloponnèse où ont été acheminés les rescapés, sont soupçonnées de « trafic illégal » d’êtres humains, selon l’agence grecque ANA.

L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a dit « redouter que des centaines de personnes supplémentaires » se soient noyées « dans l’une des tragédies les plus dévastatrices en Méditerranée en une décennie ». Le porte-parole du gouvernement grec, Ilias Siakantaris, avait déclaré mercredi que des informations non confirmées faisaient état de 750 personnes à bord du chalutier.

Sujets liés