20 Minutes : Actualités et infos en direct
CRITIQUEBiden juge « affligeants et dangereux » les propos de Trump contre l’Otan

Otan : Biden juge « affligeants et dangereux » les propos de Trump contre l’Alliance Atlantique

CRITIQUELors d’un meeting samedi, Donald Trump a affirmé qu’il « encouragerait » la Russie à s’en prendre aux pays de l’Otan si ceux-ci ne payaient pas leur part
Otan: A quoi sert l'Alliance atlantique?
20 Minutes avec AFP

20 Minutes avec AFP

L’Otan est dans le collimateur de Donald Trump et cela ne plaît pas du tout à Joe Biden. Le président américain a dénoncé dimanche les propos « affligeants et dangereux » tenus la veille par son rival, qui a affirmé qu’il « encouragerait » la Russie à s’en prendre aux pays de l’alliance Atlantique si ceux-ci ne payaient pas leur part.

Lors d’un meeting en Caroline du Sud, Donald Trump a rapporté une conversation qu’il aurait eue avec l’un des chefs d’Etat de l’Otan, sans le nommer. « L’un des présidents d’un gros pays s’est levé et a dit : "monsieur, si on ne paie pas et qu’on est attaqué par la Russie, est-ce que vous nous protégerez ?" », a raconté l’ex-président républicain avant de révéler sa réponse : « Non, je ne vous protégerais pas. En fait, je les encouragerais à faire ce qu’ils veulent. Vous devez payer vos factures ».

Des menaces récurrentes contre l’Otan

Donald Trump, qui affrontera probablement Joe Biden à l’élection présidentielle de novembre, reproche régulièrement aux alliés de l’Organisation du traité de l’Atlantique nord de ne pas tenir leurs engagements en matière de dépenses militaires. En campagne, il avait déjà menacé à plusieurs reprises de sortir de l’Otan s’il retournait à la Maison-Blanche.

Pour Joe Biden, les propos de l’ex-président républicain ont signifié clairement « sa volonté d’abandonner les alliés de l’Amérique membres de l’Otan en cas d’attaque russe ». « Le fait que Donald Trump avoue qu’il compte donner le feu vert à Poutine pour davantage de guerres et de violence, pour continuer son assaut brutal contre une Ukraine libre et pour étendre son agression aux peuples de Pologne et des Etats baltes est affligeant et dangereux », a affirmé Joe Biden. « Malheureusement », ces propos « sont prévisibles venant d’un homme qui a promis de gouverner comme un dictateur, comme ceux dont il fait l’éloge, dès le premier jour de son retour dans le Bureau ovale », a-t-il ajouté.

L’article 5 suspendu à la présidentielle américaine

Les propos de Donald Trump ont également provoqué l’indignation et la consternation en Europe et au sein de l’organisation. Pour le président du Conseil européen Charles Michel, « des déclarations imprudentes sur la sécurité de l’Otan et la solidarité de l’article 5 ne servent que les intérêts de Poutine » et « n’apportent ni plus de sécurité ni plus de paix dans le monde ». Le secrétaire général de l’Otan Jens Stoltenberg a lui mis en garde contre des propos qui « sapent notre sécurité ».

L’article 5 stipule que si un pays de l’Otan est victime d’une attaque armée, chaque membre de l’Alliance considérera cet acte de violence comme une attaque armée dirigée contre l’ensemble des membres et prendra les mesures qu’il jugera nécessaires pour venir en aide au pays attaqué.

Sujets liés