20 Minutes : Actualités et infos en direct
armes à feuAu moins trois morts dans une fusillade sur un campus de Las Vegas

Etats-Unis : Une fusillade sur un campus de Las Vegas fait quatre morts, dont le tireur

armes à feuLe tireur, qui serait selon les médias américains un sexagénaire, a été abattu par la police de l'université
Las Vegas : Une nouvelle fusillade fait trois morts sur un campus universitaire
Philippe Berry

P.B. avec AFP

Les Etats-Unis sont de nouveau endeuillés par le fléau des armes à feu. Une fusillade a éclaté sur le campus de l’université du Nevada de Las Vegas, mercredi, faisant trois morts et un blessé qui se trouvait dans la soirée dans un état critique. Le tireur, qui serait un sexagénaire, selon NBC News, a été abattu par la police de l'université.

« La menace est terminée », a déclaré le shérif de Las Vegas, Kevin McMahill. Lors d'une conférence de presse, il a loué la « réactivité » de la police de l'établissement, qui a confronté le tireur. Un professeur a dit à la chaîne NBC News avoir entendu « sept ou huit tirs ».

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

L’université UNLV a envoyé une alerte à tous les étudiants pour qu’ils se confinent. « Run, hide, fight » (courrez, cachez-vous, battez-vous), a ajouté l’établissement. Qui sera fermé jeudi et vendredi, et offrira des services de soutiens psychologiques à ses 28.000 étudiants.

Las Vegas traumatisée en 2017

La récurrence de la violence par armes à feu « n'est pas normale, et nous ne pouvons pas laisser cela devenir normal », s'est indigné le président Joe Biden. « La façon dont on se procure une arme, pouvoir répéter ces choses encore et encore... Il n'y a eu aucun changement, c'est ridicule. Continuer de perdre des vies innocentes n'a aucun sens, sur des campus, dans des écoles, des magasins, des cinémas, c'est ridicule. C'est même devenu plus facile de posséder une arme, c'est stupide », a pour sa part réagi le basketteur LeBron James.

En 2017, la capitale mondiale du jeu avait vécu l'un des pires massacres par arme à feu du pays. Un homme avait ouvert le feu du 32e étage d'un hôtel sur une foule en contrebas qui assistait à un concert de musique country, faisant 58 morts et des centaines de blessés, avant de se suicider.

Plus d'armes que d'habitants

Les Etats-Unis paient un très lourd tribut à la dissémination des armes à feu sur leur territoire et à la facilité avec laquelle les Américains y ont accès. Le pays compte davantage d'armes individuelles que d'habitants: un adulte sur trois possède au moins une arme et près d'un adulte sur deux vit dans un foyer où se trouve une arme.

La conséquence de cette prolifération est le taux très élevé de décès par arme à feu aux Etats-Unis, sans comparaison avec celui des autres pays développés. Environ 49.000 personnes sont mortes par balle en 2021, contre 45.000 en 2020, qui était déjà une année record. Cela représente plus de 130 décès par jour, dont plus de la moitié sont des suicides.

Sujets liés