20 Minutes : Actualités et infos en direct
tensions arméesL’Australie va produire plus de missiles grâce au soutien de Washington

Les Etats-Unis et l’Australie signent un accord pour intensifier la fabrication de missiles

tensions arméesCette collaboration sera bénéfique aux deux pays en matière d'armement
Le Premier ministre australien Anthony Albanese s'est entretenu avec le secrétaire d'État américain Antony Blinken lors d'un déjeuner à Brisbane, en Australie, le vendredi 28 juillet 2023.
Le Premier ministre australien Anthony Albanese s'est entretenu avec le secrétaire d'État américain Antony Blinken lors d'un déjeuner à Brisbane, en Australie, le vendredi 28 juillet 2023. - Pat Hoelscher/AP/SIPA / SIPA
20 Minutes avec AFP

20 Minutes avec AFP

Les relations entre Washington et Canberra sont au beau fixe. D’ici deux ans, l’Australie va mettre en place une industrie de fabrication de missiles soutenue financièrement par les Etats-Unis, qui renforcera par la même occasion ses stocks d’armes. « Nous sommes très satisfaits des mesures que nous prenons en vue d’établir une entreprise d’armes guidées et de munitions explosives dans ce pays », s’est félicité le ministre australien de la Défense, Richard Marles.

Dans le cadre de ce partenariat, l’Australie développera des systèmes de fusées à lancements multiples guidés (GMLRS). Le secrétaire d’État américain Antony Blinken et le chef du Pentagone Lloyd Austin se sont rendus à Brisbane pour cette annonce, qui faisait suite à des discussions avec Richard Marles et la ministre australienne des Affaires étrangères Penny Wong.

Limiter l’influence chinoise en Océanie

Washington va maintenant collaborer avec l’Australie pour développer son industrie nationale de missiles naissante, dans le but d’assurer une filière fiable pour ses propres forces armées à l’avenir. La guerre en Ukraine a pesé sur les chaînes d’approvisionnement militaires aux États-Unis, réduisant progressivement les stocks de missiles et d’autres munitions.

L’Australie procède actuellement à la refonte de ses propres forces armées, s’orientant vers des capacités de frappe à longue portée afin de maintenir à distance des ennemis potentiels tels que la Chine.

Cette réunion de deux jours entre responsables australiens et américains a mis l’accent sur la sécurité régionale et la coopération militaire alors que Washington et ses alliés tentent de limiter l’influence grandissante de la Chine dans le Pacifique.

Plus de soldats américains sur le sol australien

Lors de ces discussions, l’Australie a suspendu un important exercice militaire avec les Etats-Unis et d’autres pays, après le crash d’un hélicoptère de l’armée australienne dont les quatre membres de l’équipage sont portés disparus.

Canberra a par ailleurs accepté de remettre en état des bases militaires dans le nord du pays, une région stratégiquement située, pour qu’elles puissent abriter des exercices d’entraînement et permettre des rotations plus fréquentes de troupes américaines.

« Nous avons fait d’importants progrès en ce qui concerne les initiatives américaines en matière de posture des forces », a déclaré Richard Marles. L’Australie accueillera également à « un rythme plus élevé » des visites de sous-marins à propulsion nucléaire, selon le ministre australien de la Défense.

Sujets liés