20 Minutes : Actualités et infos en direct
JUSTICELa peine du seul Français dans un couloir de la mort américain commuée

Texas : La peine du seul Français dans un couloir de la mort américain commuée en prison à vie

JUSTICELa cour d’appel a estimé que Joseph Jean est atteint d’une déficience intellectuelle, ce qui est, selon la Cour suprême, incompatible avec la peine capitale
Une pièce dans laquelle est exécutée une sentence de peine de mort au Texas.
Une pièce dans laquelle est exécutée une sentence de peine de mort au Texas. - Pat Sullivan/AP/SIPA / SIPA
20 Minutes avec AFP

20 Minutes avec AFP

Une cour d’appel du Texas vient d’enlever l’épée de Damoclès accrochée au-dessus de Joseph Jean. Le seul Français actuellement dans un couloir de mort aux Etats-Unis a vu mercredi sa peine commuée en prison à vie sans possibilité de libération.

Il avait été condamné en janvier 2011 à la peine capitale pour avoir tué deux adolescentes avec une batte de baseball en avril 2010, à Baytown près de Houston, au Texas. Sa mère s’est dite « si heureuse », à l’annonce de la commutation. « Je vais pouvoir le prendre dans mes bras, je vais pouvoir le toucher », s’est émue Lina Jean, se réjouissant de pouvoir lui rendre visite plus souvent.

Un très long parcours judiciaire

Dès août 2013, les avocats de Joseph Jean avaient remis en cause sa sentence expliquant qu’il était atteint d’une déficience intellectuelle, un diagnostic incompatible avec la peine de mort depuis une décision de la Cour suprême de 2002. Après un long parcours judiciaire, neuropsychiatres, spécialistes du langage et témoins avaient tenté de convaincre lors d’une audience en décembre 2021 du bien-fondé de ce diagnostic.

Dans sa décision, la cour d’appel du Texas leur donne raison. Les juges ont estimé que le requérant avait réussi à prouver qu’il satisfaisait « les critères légaux et cliniques d’un diagnostic de trouble du développement intellectuel et est ainsi inéligible à la peine de mort ».

Aujourd’hui âgé de 50 ans, Joseph Jean est né sur les îles Vierges américaines, de deux parents français. Sa mère, qui vit près de Houston, est arrivée au Texas avec cinq de ses sept fils en 1985 pour rejoindre son mari qui avait trouvé un poste de soudeur dans une raffinerie, expliquait-elle en octobre 2022.

Sujets liés