Egypte : Le pays invite Musk après un tweet sur les pyramides construites par des extra-terrestres

CONSPIRATIONNISME L’Egypte y voit aussi une occasion de mettre la lumière sur son tourisme

J.-L.D. avec AFP

— 

Elon Musk il est temps de réviser tes cours d'Histoire
Elon Musk il est temps de réviser tes cours d'Histoire — Susan Walsh/AP/SIPA

« Les pyramides ont évidemment été construites par des extraterrestres », a récemment écrit l’excentrique milliardaire Elon Munsk sur Twitter, reprenant un thème populaire parmi les conspirationnistes. Pas fan de ce genre d’humour envers son patrimoine adoré, l’Egypte​ a invité l’homme d’affaires américain à venir visiter ses monuments antiques et à s’y renseigner un peu plus.

Ce tweet a provoqué une avalanche de réactions allant de la raillerie à l’indignation parmi les internautes, certains nationalistes égyptiens demandant à Elon Musk de vérifier davantage les faits (oui parce qu’on le précise au cas où à notre lectorat, en réalité ce ne sont pas les extraterrestres qui ont construit les pyramides hein, il faut arrêter de prendre Star Gate SG-1 au sérieux, malgré la qualité indéniable de la série). La ministre égyptienne de l’Investissement et de la Coopération internationale, Rania al-Mashat, elle, y a vu une opportunité pour promouvoir le tourisme dans son pays.

Invitation personnelle

« Je suis votre travail avec beaucoup d’admiration. Je vous invite, vous et Space-X, à explorer les écrits sur la manière dont les pyramides ont été construites et aussi à aller voir les tombes des constructeurs des pyramides. Nous vous attendons, Elon Musk ! », a souligné la ministre, l’invitant à visiter en personne la dernière des sept merveilles du monde antiques encore debout.

S’étant fait taper sur les doigts, le milliardaire a ensuite publié un lien vers un article de la BBC retraçant l’histoire de la main-d’œuvre derrière la construction de ces immenses édifices, le qualifiant de « bon résumé ».

Les pyramides du plateau de Gizeh, site phare du tourisme égyptien, ont rouvert au public en juillet, après trois mois de fermeture dus à la pandémie de coronavirus. Vous pouvez donc vous aussi tenter de tweeter sur les petits hommes verts en espérant vous faire inviter à votre tour par Le Caire.