VIDEO. Egypte: Au moins 235 morts dans l’attaque d’une mosquée dans le Sinaï

TERRORISME Cet attentat a visé les fidèles pendant la grande prière hebdomadaire…

H. B. avec AFP

— 

Au moins 184 personnes ont été tuées et 125 autres blessées dans l'attaque d'une mosquée par des hommes armés vendredi dans la région égyptienne du Sinaï.
Au moins 184 personnes ont été tuées et 125 autres blessées dans l'attaque d'une mosquée par des hommes armés vendredi dans la région égyptienne du Sinaï. — STRINGER

Carnage en Egypte. Au moins 235 personnes ont été tuées ce vendredi lors de l’attaque d’une mosquée par des hommes armés dans le nord du Sinaï égyptien, a indiqué la télévision d’Etat. Au moins 130 personnes ont également été blessées dans cette attaque qui a visé les fidèles pendant la grande prière hebdomadaire.

Elle s’est produite dans le village de Bir al-Abed, à l’ouest d’Al-Arish, la capitale de la province du Nord-Sinaï. Les assaillants ont déclenché une explosion avant d’ouvrir le feu sur les fidèles, parmi lesquels se trouvaient des conscrits de l’armée. Le chef d'un groupe bédouin qui combat Daesh a par ailleurs déclaré que cette mosquée était connue comme un lieu de rassemblement de soufis, adeptes d'un courant mystique de l'islam considéré comme hérétique par le groupe djihadiste.

Un conseil ministériel d’urgence

La présidence a décrété trois jours de deuil national. Le président Abdel Fattah Al-Sissi a convoqué une réunion du conseil de sécurité égyptien, en présence du ministre de la Défense, du ministre de l’Intérieur et du chef des services secrets, selon le média privé Extra News TV, cité par la BBC.

Le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a adressé « ses condoléances aux familles ainsi qu’aux autorités du pays ». « J’apprends avec effroi l’ignoble attentat qui a frappé une mosquée dans le Nord Sinaï, coûtant la vie à plus d’une centaine de fidèles pendant la prière du vendredi », a tweeté le ministre.

Le président français Emmanuel Macron a également présenté sur Twitter ses condoléances « aux victimes du terrible attentat contre la mosquée de Bir El-Abd dans le Sinaï».

>> A lire aussi : Attaque dans le Sinaï, Daesh est-il en train d’ouvrir un front en Egypte?

Depuis 2013 et la destitution par l’armée du président islamiste élu Mohamed Morsi, des groupes djihadistes dont la branche égyptienne de l’organisation Etat islamique (EI) attaquent régulièrement les forces de sécurité égyptiennes dans le nord du Sinaï. De nombreux policiers et soldats, ainsi que des civils, ont été tués dans ces attaques.