Crash du vol EgyptAir: Des possibles débris de l'avion découverts sur une plage israélienne

RECHERCHES Le vol MS804 d’EgyptAir s’est abîmé en Méditerranée alors qu’il effectuait la liaison entre Paris et Le Caire…

20 Minutes avec AFP
— 
Un avion américain participe aux recherches pour retrouver des débris du vol EgyptAir, le 22 mai.
Un avion américain participe aux recherches pour retrouver des débris du vol EgyptAir, le 22 mai. — Salvatore Cavalli/AP/SIPA

Des débris d’avion trouvés sur une plage israélienne proviennent très probablement de l’avion d’EgyptAir qui s’est abîmé en mai en Méditerranée, a indiqué ce vendredi un responsable du bureau du Premier ministre israélien.

« Les débris ont été collectés et il y a une grande probabilité qu’il s’agisse de débris de l’avion égyptien », a dit ce responsable, précisant qu’ils avaient été retrouvés jeudi matin sur la plage de Netanya, au nord de Tel-Aviv. Selon ce responsable, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a demandé que ces débris soient remis à l’Egypte.

La France a également été contactée car l’avion avait décollé de son territoire, a dit le responsable israélien. Un Airbus A320 d’EgyptAir qui effectuait un vol entre Paris et Le Caire le 19 mai a disparu des écrans radar pendant la nuit et s’est abîmé en mer, entre la Crète et la côte nord de l’Egypte, pour des raisons encore indéterminées.

Il n’y a eu aucun survivant parmi ses 66 occupants, parmi lesquels se trouvaient 40 Egyptiens et 15 Français.

L’enquête toujours en cours

Les deux enregistreurs de vol de l’appareil (boîtes noires) avaient été recueillis à la mi-juin mais les experts qui enquêtent sur le crash ont encore besoin de temps pour analyser les informations avant de pouvoir tirer des « conclusions très élémentaires ».

Fin juin, les enquêteurs ont indiqué que l’analyse d’une des boîtes noires avait confirmé que des alertes signalant de la fumée s’étaient déclenchées avant le crash, ce que des médias américains avaient évoqué dès le lendemain du crash.