Palmyre, un joyau de l'Antiquité menacé par Daesh

Diaporama

Aurélie Delaunoy
— 
Uncredited/AP/SIPA

Les djihadistes du groupe Etat islamique (EI) ont fait exploser un des plus célèbres temples de la cité antique de Palmyre, en Syrie, renforçant encore les craintes internationales d'une destruction de ce site classé au patrimoine de l'Humanité.

Réalisation: Aurélie Delaunoy

  • Uncredited/AP/SIPA

    Les djihadistes du groupe Etat islamique (EI) ont fait exploser un des plus célèbres temples de la cité antique de Palmyre, en Syrie, renforçant encore les craintes internationales d'une destruction de ce site classé au patrimoine de l'Humanité.

    Réalisation: Aurélie Delaunoy

  • ahu/abm, V. Breschi / A-C. Huet / AFP

    Palmyre se situe dans le désert syrien, à environ 240 km au nord-est de Damas.

  • SIPA

    Historiquement, Palmyre était une oasis caravanière lorsqu'elle entra sous contrôle romain dans la première moitié du Ier siècle, avant d'être rattachée à la province romaine de Syrie. 

  • SIPA

    Elle devint peu à peu une cité prospère sur la route commerçante reliant la Perse, l'Inde et la Chine à l'Empire romain.

  • SIPA

    Construit aux Ier et IIe siècles, son architecture unit les techniques gréco-romaines aux traditions locales et aux influences de la Perse.

  • SIPA

    L'édifice le plus imposant est le temple de Bel, considéré comme le plus important édifice religieux du Ier siècle de notre ère au Moyen-Orient. Son bon état de conservation permet d'en apprécier jusqu'à ses ornements.

  • SIPA

    Détails d'une colonne du temple de Bel, représentant des grappes de raisins.

  • SIPA

    Détails du toit du temple de Bel, dont les sculptures végétales ont traversé les siècles presque sans une égratignure. 

  • SIPA

    Détails du temple de Bel.

  • SIPA

    Dans le prolongement du temple de Bel se trouve la grande colonnade (photo), longue de 1.100 mètres, qui constitue l'axe monumental de la ville.

  • SIPA

    Avec d'autres rues secondaires perpendiculaires également bordées de colonnes, la grande colonnade relie les principaux monuments publics, dont le temple de Bel, le camp de Dioclétien, l'agora, le théâtre, d'autres temples et des quartiers d'habitations.

  • SIPA

    Autre vue de la grande colonnade, avec l'arc de triomphe au premier plan.

  • SIPA

    Le théâtre, superbement conservé, compte neuf rangées de gradins. Derrière se trouve un petit sénat, où étaient examinées les lois.

  • SIPA

    En dehors de l'enceinte fortifiée se dressent les vestiges d'un aqueduc romain et d'immenses nécropoles. 

  • SIPA

    La cité de Palmyre comprend plusieurs grands monuments funéraires, qui forment aujourd'hui la Vallée des tombes. Certaines sépultures ont été creusées en sous-sol.

  • SIPA

    L'ornementation architecturale présente des exemples uniques de sculpture funéraire.

  • SIPA

    Le temple funéraire de Palmyre.

  • SIPA

    Sculptures du temple funéraire.

Retourner en haut de la page