Moscou: La parade des 70 ans de la Victoire

Diaporama

Aurélie Delaunoy
— 
HOST PHOTO AGENCY RIA NOVOSTI / AFP

La Russie a célébré samedi les 70 ans de la victoire des Alliés sur l'Allemagne nazie, faisant fait étalage de sa puissance militaire lors de la plus grande parade organisée sur la place Rouge depuis la chute de l'URSS.

Réalisation: Aurélie Delaunoy

  • HOST PHOTO AGENCY RIA NOVOSTI / AFP

    La Russie a célébré samedi les 70 ans de la victoire des Alliés sur l'Allemagne nazie, faisant fait étalage de sa puissance militaire lors de la plus grande parade organisée sur la place Rouge depuis la chute de l'URSS.

    Réalisation: Aurélie Delaunoy

  • Maxim Shemetov/AP/SIPA

    Le président russe a célébré le 70e anniversaire de cette victoire aux côtés des dirigeants des puissances émergentes, les présidents chinois Xi Jinping et indien Pranab Mukherjee, et du secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon.

  • KIRILL KUDRYAVTSEV / AFP

    Devant eux, s'est déroulée une parade qui a fait la part belle aux nouveaux armements russes: le char Armata T-14 (photo), présenté comme le plus puissant du monde par son constructeur et des missiles balistiques intercontinentaux de près de 50 tonnes.

  • Artur Widak / SIPA

    La plupart des pays occidentaux ont boycotté ces festivités pour protester contre l'annexion de la Crimée par Moscou et son soutien aux séparatistes de l'Est ukrainien. Vladimir Poutine a toutefois joué l'apaisement à l'égard des Occidentaux en louant leur apport dans la victoire contre l'Allemagne nazie.

  • Artur Widak / SIPA

    La victoire de 1945, fêtée le 9 mai en Russie en raison du décalage horaire lors de la capitulation allemande, a été élevée au rang de mythe fondateur du patriotisme et de la grandeur russe, unissant la société derrière un devoir de mémoire.

  • Artur Widak / SIPA

    «Il faut rappeler que c'est l'Armée rouge qui, au terme d'un assaut dévastateur sur Berlin, a mis un point final à la guerre contre l'Allemagne hitlérienne», a déclaré Vladimir Poutine lors d'un discours sur la place Rouge.

  • CHINE NOUVELLE/SIPA

    La parade militaire a rassemblé 16.000 soldats russes, ainsi que des troupes étrangères, notamment serbes, indiennes et chinoises (photo).

  • Artur Widak / SIPA

    Un vétéran arrive à la parade sur la Place rouge.

  • Artur Widak / SIPA

    Dans le public, on a pu apercevoir l'acteur Steven Seagal...

  • EAST NEWS/SIPA

    ... Mais aussi Alexander Zaldostanov (à gauche), motard ultranationaliste proche de Vladimir Poutine, surnommé Le Chirurgien.

  • Artur Widak / SIPA

    Pour le Kremlin, c'est bien plus qu'une simple parade militaire. Le défilé du 9 mai était l'occasion d'affirmer la montée en puissance de l'armée russe.

  • ANDREY PRONIN/SIPA

    La Kremlin a ainsi dévoilé ses toutes dernières innovations militaires. Certains des véhicules qui ont défilé «représentent le plus grand changement en matière de véhicules blindés russes depuis les années 1960-70», selon le magazine spécialisé Jane's Defence Weekly

  • SIPA

    Les chars avaient la part belle durant le défilé. Ici, un tank T-34 s'avance sur la Place Rouge.

  • HOST PHOTO AGENCY RIA NOVOSTI / AFP

    On a pu voir de nombreuses femmes défiler parmi les militaires.

  • ALEXANDER NEMENOV / AFP

    La parade finie, Vladimir Poutine est réapparu sur la place Rouge, un portrait de son père ancien combattant à la main.

  • Dmitry Lovetsky/AP/SIPA

    Calots soviétiques, drapeaux rouges, rubans orange et noirs et uniformes d'époque: le centre de Moscou, noir de monde, s'est transformé  en grand-messe à la mémoire des «défenseurs de la Patrie», victorieux de l'Allemagne nazie.

  • Artur Widak / SIPA

    Le cortège a rassemblé plus de 500.000 personnes, selon la police.

  • Artur Widak / SIPA

    De nombreuses personnes brandissaient le portrait d'un proche ayant participé à la guerre.

  • Artur Widak / SIPA

    La marche a fait se rencontrer toutes les générations.

  • Artur Widak / SIPA

    En plus de la retransmission du défilé militaire, les télévisions russes ont saturé leurs antennes de documentaires, débats et films sur les grands moments de la Seconde Guerre mondiale, la bataille de Stalingrad et la prise du Reichstag en tête.

  • ANDREY PRONIN/SIPA

    Et à la faveur de cette ferveur populaire encouragée par le pouvoir, la moustache de Staline fait un retour remarqué. Responsable de la mort de millions de Soviétiques, l'ancien dictateur mort fait l'objet d'une réhabilitation rampante presque 60 ans après la vague de déstalinisation qui avait mis fin au culte de sa personnalité trois ans après sa mort.

  • SIPANY/SIPA

    Vingt-sept millions de soldats et de civils soviétiques ont été tués au cours de la Seconde Guerre mondiale, les historiens estimant qu'entre 60 et 70% des Russes ont perdu un membre de leur famille au cours de la Grande Guerre Patriotique, comme elle est appelée dans le pays.

Retourner en haut de la page