Coronavirus : L'Inde fait face à une terrible deuxième vague de contaminations

DIAPORAMA Retrouvez, en images, les mesures mises en place à New Delhi

O.J. avec AFP

— 

Un corps d'une victime du COVID 19 attend d'être incinéré à New Delhi, le lundi 19 avril 2021. Lancer le diaporama
Un corps d'une victime du COVID 19 attend d'être incinéré à New Delhi, le lundi 19 avril 2021. — MANISH SWARUP/AP/SIPA

Avec 273.810 cas positifs au coronavirus supplémentaires en vingt-quatre heures, l'Inde a enregistré lundi 19 avril un nouveau record. C'est la cinquième journée d'affilée que ce pays d'1,3 milliard d'habitants dépasse les 200.000 nouvelles contaminations [contre 9.000 début février], pour un total de plus de 15 millions depuis le début de la pandémie. 

New Delhi est la ville indienne la plus touchée. Les hôpitaux débordés manquent de lits et plus de 25.000 cas ont été recensés depuis la veille. Les 20 millions d'habitants sont confinés depuis lundi 22 heures afin d'éviter « une catastrophe encore plus grande ». Ces sept derniers jours, l'Inde a recensé plus de 1,4 million de nouveaux cas de coronavirus, selon des données compilées par l'AFP, soit une hausse de 64% par rapport à la semaine précédente.


Réalisation : Olivier JUSZCZAK

Voir le diaporama
Retourner en haut de la page