En Inde, le festival Holi met des couleurs dans un monde terni par le coronavirus

DIAPORAMA Retrouvez, en images, les couleurs de la fête qui célèbre la fin de l'hiver et le début du printemps

Olivier Juszczak

— 

Célébration du festival Holi à Mathura, en Inde, le 24 mars 2021. Lancer le diaporama
Célébration du festival Holi à Mathura, en Inde, le 24 mars 2021. — AVISHEK DAS/SOPA IMAGES/SIPA

Les autorités indiennes ont limité lundi les célébrations d'une des plus grandes fêtes hindoues, Holi, le pays ayant franchi la barre des 12 millions de cas de Covid-19, avec des records enregistrés à Bombay, la capitale financière.

Toutes les célébrations de la fête des couleurs, au cours desquelles les gens s'aspergent de pigments de couleurs, ont été interdites dans plusieurs Etats dont la capitale Delhi, de crainte que les foules ne contribuent à la propagation du virus. Mais les restrictions n'ont pas empêché certains fêtards de se rassembler à travers le pays, tapant sur des tambours et s'aspergeant de couleurs.


Réalisation : Olivier JUSZCZAK

Voir le diaporama
Retourner en haut de la page