Des Etats-Unis à l'Europe, des statues considérées comme des symboles du colonialisme vandalisées

Diaporama

Olivier Juszczak

— 

 Lancer le diaporama
EVAN FROST/AP/SIPA

Les protestations antiracistes relancées à travers le monde après la mort de George Floyd lors de son arrestation par un policier américain ont pris la forme depuis fin mai de déboulonnages et de dégradations de statues de personnages historiques, plus ou moins connus, liés à l'esclavage ou à la colonisation.

La statue de Christophe Colomb en plein déboulonnement devant le Capitole de l'Etat du Minnesota à Saint-Paul, le 10 juin 2020. Réalisation : Olivier JUSZCZAK

Voir le diaporama
Retourner en haut de la page