Incendies meurtriers en Grèce

Diaporama

Olivier Juszczak
— 
THEODORA TONGAS/AP/SIPA

82 morts, tel est le bilan provisoire des incendies meurtriers à l'est d'Athènes, le 25 juillet 2018, alors que les pompiers poursuivent les opérations de recherche. De la capitale en passant par les villes de Rafina, Kineta ou encore Mati, 20 Minutes revient en images sur cette catastrophe qui meurtrit la Grèce depuis le 23 juillet. 

Une traînée de fumée transforme de grandes parties du ciel en orange au dessus de la colline de l'Acropole, à Athènes, le 23 juillet 2018.

Réalisation: Olivier JUSZCZAK

  • THEODORA TONGAS/AP/SIPA

    82 morts, tel est le bilan provisoire des incendies meurtriers à l'est d'Athènes, le 25 juillet 2018, alors que les pompiers poursuivent les opérations de recherche. De la capitale en passant par les villes de Rafina, Kineta ou encore Mati, 20 Minutes revient en images sur cette catastrophe qui meurtrit la Grèce depuis le 23 juillet. 

    Une traînée de fumée transforme de grandes parties du ciel en orange au dessus de la colline de l'Acropole, à Athènes, le 23 juillet 2018.

    Réalisation: Olivier JUSZCZAK

  • ANGELOS TZORTZINIS/AFP

    Un hélicoptère survole les incendies qui font rage dans la ville de Rafina, près d’Athènes, le 23 juillet 2018. Plus de 300 pompiers, cinq avions et deux hélicoptères ont été mobilisés pour faire face à la situation « extrêmement difficile » due aux fortes rafales de vent, a déclaré le chef des pompiers d'Athènes, Achille Tzouvaras.

  • DIMITRIS LEGAKIS/REX/SHUTTERSTOCK/SIPA

    Des pompiers sont en action devant une maison en feu, à Athènes.

  • THANASSIS STAVRAKIS/AP/SIPA

    Les fumées du feu recouvrent le soleil alors que des voitures roulent sur une route près de Kineta, à l’ouest d’Athènes, le 23 juillet 2018.

  • ANGELOS TZORTZINIS/AFP

    Le 23 juillet 2018, les habitants de Rafina, près d'Athènes, observent l'incendie de forêt envahir les habitations.

  • THANASSIS STAVRAKIS/AP/SIPA

    Les gens se réfugient dans la mer près des voitures garées sur la plage pour se protéger de l'incendie dans la ville de Mati, à l'est d'Athènes, le 23 juillet 2018. Les autorités régionales ont déclaré l'état d'urgence dans l'est et l'ouest de la grande région d'Athènes.

  • THANASSIS STAVRAKIS/AP/SIPA

    Ce pompier projette de l'eau sur une habitation en feu dans la ville de Mati, dans la nuit du 23 au 24 juillet 2018.

  • VALERIE GACHE/AFP

    Le 24 juillet 2018, les pompiers sont toujours à la lutte contre les flammes dans le village de Kineta, près d'Athènes.

  • THANASSIS STAVRAKIS/AP/SIPA

    Les pompiers se tiennent au sommet d’une falaise où les arbres et les maisons sont calcinés sur la côte de Mati, le 24 juillet 2018. Le bilan provisoire est de 82 victimes. Le spectacle macabre de 26 personnes carbonisées et découvertes enlacées par groupes dans un terrain près de la falaise a notamment fortement choqué le pays.

  • YORGOS KARAHALIS/AP/SIPA

    A Kineta, un pompier pulvérise de l’eau devant une maison incendiée, le 24 juillet 2018. La Grèce a demandé une aide internationale à travers l’Union européenne.

  • LEFTERIS PARTSALIS/CHINE NOUVELLE/SIPA

    Un bombardier d'eau vole au-dessus de la zone dévastée de Mati, une ville balnéaire à l'est d'Athènes, le 24 juillet 2018.

  • LEFTERIS PARTSALIS/CHINE NOUVELLE/SIPA

    Les pompiers ont reçu des « dizaines d'appels » de personnes à la recherche de proches, selon la porte-parole du service Stavroula Maliri. Celui-ci fait une pause dans la ville de Mati, le 24 juillet 2018. 

  • THANASSIS STAVRAKIS/AP/SIPA

    Un homme passe devant des voitures calcinées à Mati, à l’est d’Athènes, le 24 juillet 2018. Certaines victimes ont été brûlées vives dans leurs voitures en tentant de fuir.

  • THANASSIS STAVRAKIS/AP/SIPA

    25 juillet 2018, le village de vacances est complètement incendié à Mati, à l'est d'Athènes. « Mati n'existe plus », a lancé le maire de Rafina, Evangélos Bournous, recensant « plus de mille bâtiments et 300 voitures endommagés ».

Retourner en haut de la page