Syrie : Six ans de guerre

Diaporama

Olivier Juszczak
— 
AMER ALMOHIBANY/AFP

450 000 morts et disparus, c'est le bilan de la guerre en Syrie commencée avec le soulèvement de la population, le 15 mars 2011. Six ans de guerre qui continuent de détruire le pays et la population. Bilan en images. 

15 mars 2017, la fumée flotte au dessus du quartier de rebelles al-Qaboun, au Nord-Est de Damas, suite aux frappes aériennes de l'armée du gouvernement syrien. Deux attentats suicides ont aussi meurtri le coeur de la ville, faisant au moins 32 victimes.

Réalisation : Olivier JUSZCZAK

  • AMER ALMOHIBANY/AFP

    450 000 morts et disparus, c'est le bilan de la guerre en Syrie commencée avec le soulèvement de la population, le 15 mars 2011. Six ans de guerre qui continuent de détruire le pays et la population. Bilan en images. 

    15 mars 2017, la fumée flotte au dessus du quartier de rebelles al-Qaboun, au Nord-Est de Damas, suite aux frappes aériennes de l'armée du gouvernement syrien. Deux attentats suicides ont aussi meurtri le coeur de la ville, faisant au moins 32 victimes.

    Réalisation : Olivier JUSZCZAK

  • LOUAI BESHARA/AFP

    Les forces de sécurité inspectent les lieux d'un attentat dans le quartier chiite de Damas, le 11 mars. 

  • HASSAN AMMAR/AP/SIPA

    Des soldats syriens montent la garde à la porte principale de l'ancienne Citadelle d'Alep, une ville en ruine, le 21 janvier.

  • HASSAN AMMAR/AP/SIPA

    Voici une vue générale de la ville d'Alep. Au premier plan se dressait le luxueux hotel Carlton. Il a été complètement rasé.

  • HASSAN AMMAR/AP/SIPA

    Les civils marchent dans les rues du quartier Salaheddine complètement dévasté par les bombardements, à l'est d'Alep. Cette zone a été reprise à la fin de l'année 2016 par les armées de Bashar al-Assad.

  • HASSAN AMMAR/AP/SIPA

    L'ancienne Citadelle d'Alep a servi de camp de base à l'armée des forces syriennes lors de la bataille pour reprendre les quartiers rebelles, à l'est de la ville.

  • HASSAN AMMAR/AP/SIPA

    En contrebas de la Citadelle, la Grande Mosquée d'Alep lourdement endommagée.

  • HASSAN AMMAR/AP/SIPA

    Un paysage de chaos suite aux bombardements de l'armée syrienne dans le quartier al-Ansir, anciennement détenu par les insurgés, à l'est d'Alep, le 20 janvier. 

  • HASSAN AMMAR/AP/SIPA

    Un garçon fait du vélo dans une rue de la vieille ville de Homs, située entre Alep, au Nord, et Damas, au Sud, le 26 février. La cité est complètement détruite.

  • JOSEPH EID/AFP

    Des enfants jouent à côté d'une carcasse de voiture dans un quartier d'Alep, le 10 mars.

  • KHUDR AL-ISSA/AP/SIPA

    Des jeunes filles consultent des manuels distribués par des volontaires aidés par l'UNICEF, à Alep, en janvier 2017. 2016 fut l'année la plus effroyable pour les enfants depuis le début du conflit avec 652 tués, une augmentation de 20% par rapport à 2015, selon un rapport de l'organisation.

  • JOSEPH EID/AFP

    Mohammed Mohiedin Anis dans son domicile dévasté à Alep, le 9 mars. Il écoute de la musique sur son lecteur de vinyle en fumant la pipe. La vie essaye de reprendre son cour.

  • HASSAN AMMAR/AP/SIPA

    Cet homme porte son tapis dans une partie dévastée de la ville de Palmyre, au centre du pays. Une ville qui paie aussi un lourd tribut.

  • AMMAR SAFARJALANI/XINHUA/SIPA

    Un hélicoptère russe survole l'ancienne ville de Palmyre libérée de Daesh, le 4 mars.

  • MAHER AL MOUNES AND STRINGER/AFP

    Ici une photo combinée de l'amphithéâtre romain de Palmyre. En haut, le 27 mars 2016. En bas, le 3 mars 2017, avec une partie de sa façade détruite.

  • AP/SIPA

    Les forces américaines patrouillent à la périphérie de la ville de Manbij, dans le nord de la Syrie, près de la frontière avec la Turquie, le 7 mars. Le conflit continue avec l'intervention des forces militaires occidentales.

Retourner en haut de la page