Syrie: Cinq orphelins issus de familles liées à Daesh remis à la Norvège

DAESH Une délégation norvégienne est venue les récupérer en Syrie

J.-L. D. avec AFP

— 

La ville détruite de Raqqa, bastion de Daesh en Syrie.
La ville détruite de Raqqa, bastion de Daesh en Syrie. — ABDULLAH AL-SHAM / AFP

Les autorités kurdes de Syrie ont remis ce lundi cinq orphelins norvégiens issus de familles liées au groupe djihadiste Etat islamique à une délégation de leur pays venue les rapatrier, a annoncé un responsable local.

Ils ont été pris en charge par « une délégation du ministère des Affaires étrangères norvégien » dans la ville syrienne de Ain Issa (nord), avec l’objectif de les « sortir de l’environnement extrémiste », a indiqué dans un communiqué Kamal Akef, un porte-parole des autorités kurdes qui contrôlent de vastes régions dans le nord du pays en guerre.

« Sortir ces enfants d’un environnement extrémiste »

L’objectif est de « sortir ces enfants d’un environnement extrémiste pour les transférer vers un milieu sain, où ils seront rééduqués et bénéficieront d’une réinsertion dans leur société d’origine », a-t-il souligné. Le communiqué ne donne pas l’âge ni l’identité des cinq enfants.

La Croix-Rouge norvégienne s’est félicitée de l’annonce mais a appelé au rapatriement de tous les Norvégiens vivant dans le camp de déplacés d’Al-Hol, qui accueille dans le nord-est de la Syrie, des milliers d’étrangers, proches de djihadistes de l’EI.