Syrie: Un déluge de feu s'abat sur le dernier bastion de Daesh

ETAT ISLAMIQUE Les forces arabo-kurdes s’acharnent sur le dernier terrain sur lequel l’Etat Islamique a encore la mainmise

20 Minutes avec AFP

— 

Des combattants volontaires à proximité du village de Baghouz, en Syrie, le 14 février 2019.
Des combattants volontaires à proximité du village de Baghouz, en Syrie, le 14 février 2019. — DELIL SOULEIMAN / AFP

Des forces arabo-kurdes soutenues par la coalition internationale antijihadistes ont déversé dimanche un déluge de feu sur la dernière poche du groupe Etat islamique (EI) en Syrie, cherchant à asséner le coup de grâce à son « califat » autoproclamé il y a près de cinq ans.

Après l'évacuation de milliers de civils ces derniers jours, les Forces démocratiques syriennes (FDS) sont reparties vendredi à l'offensive contre les combattants de Daesh, retranchés dans une poche du village de Baghouz, dans la province de Deir Ezzor, aux confins orientaux de la Syrie.

Des tirs sans interruption

Après avoir reconquis l'immense majorité du village, les combattants kurdes et arabes ont acculé les djihadistes dans ce réduit, où la coalition internationale emmenée par Washington a repris ses raids aériens.

A environ 400 mètres de la ligne de front, on pouvait entendre sans interruption les tirs d'artillerie et le crépitement des armes. Des nuages de fumée noire et grise, provoqués par les frappes, flottent au dessus du secteur visé, composé de quelques pâtés de maisons accolées à un campement informel près du fleuve de l'Euphrate.