Irak: Dix-neuf femmes russes ayant rejoint Daesh condamnées à la prison à vie

DJIHADISME Plusieurs ressortissantes étrangères accusées de liens avec le groupe Etat islamique ont récemment été jugées à Bagdad…

H. B. avec AFP

— 

Plusieurs ressortissantes étrangères accusées de liens avec l'EI ont récemment été jugées en Irak.
Plusieurs ressortissantes étrangères accusées de liens avec l'EI ont récemment été jugées en Irak. — Ammar Karim / AFP

Les peines sont lourdes. La Cour pénale centrale de Bagdad, chargée des affaires de terrorisme, a condamné ce dimanche à la prison à vie 19 femmes russes pour avoir rejoint le groupe djihadiste Etat islamique (EI), selon une source judiciaire.

Le président de la Cour a annoncé le verdict, précisant que ces 19 Russes avaient été condamnées pour avoir « rejoint et soutenu l’EI » qui s’était emparé en 2014 de près d’un tiers de l’Irak à la faveur d’une offensive éclair.

Plusieurs ressortissantes étrangères récemment jugées à Bagdad

Plusieurs ressortissantes étrangères accusées de liens avec Daesh ont récemment été jugées dans ce pays.

Le 17 avril dernier, la ressortissante française Djamila Boutoutaou a ainsi été condamnée à la prison à perpétuité pour appartenance à Daesh par la Cour pénale centrale de Bagdad devant laquelle elle a plaidé avoir été dupée par son mari.