Syrie: L'organisation de l'Etat islamique a repris Palmyre, selon OSDH

TERRORISME Daesh a repris le contrôle du site antique ce dimanche après avoir battu en retraite plus tôt dans la matinée...

20 Minutes avec AFP
— 
Le temple de Bel dans la cité antique de Palmyre en Syrie le 31 mars 2016
Le temple de Bel dans la cité antique de Palmyre en Syrie le 31 mars 2016 — JOSEPH EID AFP

Les djihadistes du groupe Etat islamique (EI) ont repris ce dimanche la totalité de la ville antique de Palmyre, dans le centre de la Syrie, après le retrait de l’armée syrienne de la ville.

« L’EI a repris dimanche, en dépit des bombardements russes, le contrôle de la totalité de Palmyre après le retrait de l’armée syrienne au sud de la ville », a affirmé Rami Abdel Rahmane, directeur de l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).

Le site antique au cœur d’une bataille acharnée

Les djihadistes de Daesh s’étaient pourtant retirés de la ville antique de Palmyre en Syrie, dont ils s’étaient de nouveau emparés samedi, à la suite de violents raids de l’aviation russe, affirmait l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH) un peu plus tôt ce dimanche.

« Les violents raids de l’aviation russe durant la nuit sur Palmyre ont contraint les djihadistes de l’EI de se retirer à l’aube quelques heures après leur entrée dans la ville », a déclaré le directeur de cette ONG, Rami Abdel Rahmane. Les raids russes ont tué un grand nombre de djihadistes, a-t-il précisé, sans être en mesure de fournir un bilan.