Turquie: Premiers raids aériens américains contre Daesh depuis la Turquie

COMBATS C’est la première fois que des avions de chasse américains décollent de la base d’Incirlik, dans le sud du pays…

L.C. avec AFP

— 

Un F-16 de l'armée américaine s'envole pour la base turque d'Incirlik, le 9 août 2015
Un F-16 de l'armée américaine s'envole pour la base turque d'Incirlik, le 9 août 2015 — A1c Deana Heitzman US AIR FORCE

Pour la première fois, les Etats-Unis ont utilisé mercredi une base turque pour faire décoller des avions de chasse chargés de bombarder les positions du groupe djihadiste Daesh en Syrie, alors que le président turc Erdogan a réitéré sa « détermination » dans sa « guerre contre le terrorisme » visant les rebelles kurdes et Daesh.

« Aujourd’hui, les Etats-Unis ont commencé des missions avec pilote contre Daesh depuis la base aérienne d’Incirlik, en Turquie. Des frappes ont été menées », a déclaré la commandante Elissa Smith, porte-parole du Pentagone. Selon elle, ces missions font suite au feu vert donné en juillet par Ankara aux Américains pour utiliser cette base du sud du pays pour mener l’offensive contre Daesh en Syrie.

Un tournant dans la stratégie turque

Jusqu’à présent, la coalition menée par les Américains n’avait utilisé la base turque d’Incirlik que pour envoyer des drones en Syrie, tandis que ses avions de chasse s’élançaient de porte-avions ou d’autres sites militaires dans la région.

Membre de l’Otan, la Turquie avait jusqu’à récemment refusé de participer aux opérations de la coalition contre Daesh, de peur de favoriser l’action des Kurdes de Syrie combattant sur le terrain les djihadistes à proximité de sa frontière. Mais l’attentat survenu le 20 juillet à Suruç (sud), qui a fait 32 morts et attribué à l’EI, a changé la donne et contraint Ankara à effectuer un tournant stratégique.