Des avions décollent du porte-avions américain USS Carl Vinson, le 1er avril 2015.
Des avions décollent du porte-avions américain USS Carl Vinson, le 1er avril 2015. — SIPANY/SIPA

SYRIE

Syrie: Le Pentagone annonce avoir tué un haut responsable de Daesh dans une frappe

Tareq ben Tahar al-Awni al-Harzi était chargé de réceptionner les «nouvelles recrues étrangères» du groupe djihadiste...

Selon le Pentagone, il était chargé de réceptionner les «nouvelles recrues étrangères» et de les «entrainer au maniement d'armes légères» pour le compte de Daesh. Les Etats-Unis ont annoncé jeudi la mort dans une frappe aérienne en Syrie mi-juin d'un haut responsable logistique du groupe djihadiste Etat islamique (EI).

Tareq ben Tahar al-Awni al-Harzi a été tué «par une frappe de la coalition le 16 juin à Shadadi», dans la province d'Hassaké (nord-est de la Syrie), selon le porte-parole du ministère américain de la Défense, le capitaine de vaisseau Jeff Davis. Il s'agit du frère d'Ali al-Harzi, un recruteur de Daesh dont le Pentagone avait déjà annoncé la mort dans un raid de l'aviation américaine à Mossoul (nord de l'Irak).

Irak: le Pentagone annonce la mort d'un recruteur de l'EI dans un raid

Il était chargé de «lever des fonds», de «recruter» et de «faciliter les voyages»

Tareq al-Harzi était chargé de «lever des fonds», de «recruter» et de «faciliter les voyages» de combattants du groupe ultra-radical Etat islamique, a déclaré Jeff Davis, précisant qu'il a également participé aux «achats et au transport d'armes depuis la Libye jusqu'en Syrie». «Sa mort réduira la capacité du groupe Etat islamique à intégrer des combattants étrangers dans les combats en Syrie et en Irak, et à déplacer des hommes et des armements entre la Syrie et l'Irak», a-t-il résumé.

Selon un haut responsable américain de la Défense, Tareq al-Harzi était de nationalité tunisienne et avait été condamné par contumace à 24 ans de prison par la justice de son pays, pour terrorisme. Selon la même source, il était l'un des dirigeants de Daesh dans la zone frontalière entre la Turquie et la Syrie.