Daesh prend le contrôle d'un poste-frontière irakien avec la Syrie

MONDE Les djihadistes ont quasiment tout le contrôle sur la frontière entre l’Irak et la Syrie…

A.Ch. avec AFP

— 

Des combattants sunnites montent la garde pour protéger les quartier contre Daesh, dans la ville d'al-Baghdadi, à l'ouest de Ramadi, le 16 mai 2015.
Des combattants sunnites montent la garde pour protéger les quartier contre Daesh, dans la ville d'al-Baghdadi, à l'ouest de Ramadi, le 16 mai 2015. — Uncredited/AP/SIPA

Daesh continue de s’étendre: les djihadistes ont pris ce dimanche un poste-frontière irakien avec la Syrie après le retrait des forces gouvernementales. «Daesh a pris ce matin le contrôle d'al-Walid, un point de passage entre l'Irak et la Syrie après le retrait de l'armée et des gardes-frontières», a déclaré un colonel de la police.

Daesh a pénétré dans le musée archéologique de Palmyre

La Syrie perd tous ses points de contrôle avec l’Irak

Les forces gouvernementales irakiennes stationnées à al-Walid se sont repliées temporairement vers Trebil,le poste-frontière avec la Jordanie, selon l'officier de police. Un responsable à la frontière irakienne a confirmé le retrait des forces gouvernementales d'al-Walid. «Il n'y a plus de militaires pour assurer la sécurité du poste-frontière», a précisé Saad Jassem, en ajoutant que Daesh contrôlait à présent les deux côtés de la frontière.

Daesh avait déjà capturé vendredi celui de Tanaf, le poste-frontière côté syrien, privant ainsi le régime de Bachar al-Assad de tout point de contrôle le long de ses frontières terrestres à l'exception de ceux avec le Liban.