Copenhague: Le tueur présumé avait publié des vidéos avant ses attaques

MONDE C'est ce qu'affirment plusieurs médias danois...

F.V.

— 

Photo non datée du tueur présumé, Omar El-Hussein. Ekstra-Bladet, a Danish tabloid, reported that the 22-year-old was released from jail only two weeks ago after serving a term for aggravated assault. Two fatal attacks in the Danish capital, at a cultural center during a debate on Islam and free speech and a second outside the city's main synagogue. France's ambassador to Denmark Francois Zimeray, who was attending the debate, told AFP the attackers were seeking to replicate the January 7 assault by jihadists in Paris on satirical newspaper Charlie Hebdo that left 12 dead.  AFP PHOTO / HO / DANISH POLICE
Photo non datée du tueur présumé, Omar El-Hussein. Ekstra-Bladet, a Danish tabloid, reported that the 22-year-old was released from jail only two weeks ago after serving a term for aggravated assault. Two fatal attacks in the Danish capital, at a cultural center during a debate on Islam and free speech and a second outside the city's main synagogue. France's ambassador to Denmark Francois Zimeray, who was attending the debate, told AFP the attackers were seeking to replicate the January 7 assault by jihadists in Paris on satirical newspaper Charlie Hebdo that left 12 dead. AFP PHOTO / HO / DANISH POLICE — HO/DANISH POLICE/AFP

Moins d'une heure avant d’attaquer le centre culturel à Copenhague samedi après-midi, Omar Hamid El-Hussein s'était connecté à son profil Facebook et a partagé une vidéo dans laquelle figurait un appel au Djihad, ont affirmé lundi plusieurs journaux danois dont le quotidien Ekstrabladet. «La vidéo dure trois minutes et sur fond musical, le Danois d’origine palestinienne de 22 ans explique qu’il veut punir "les infidèles" et qu’il agit pour l’État islamique», assure le quotidien belge Le Soir.

>> Le portrait du tueur présumé, c'est par ici

La vidéo a été postée à l’origine sur la chaîne YouTube «Proud Muslim» («fier d’être musulman» en français) qui arbore de nombreux signes liés à l’organisation État islamique (EI), notamment son drapeau. Mais le jeune homme, d'après le Ekstrabladet, n'apparaît pas dans les vidéos.

Aucun lien établi avec une celulle terroriste

«Rien ne dit pour l'instant que le jeune homme est à l'origine de cette vidéo, mais cela pourrait être un signe d'une radicalisation», précise Europe 1. Le jeune homme était d’ailleurs surveillé par les services de renseignement danois, ont annoncé les services ce mardi. Il s'était illustré en prison par ses propos antisémites violents.

À sa sortie de prison, une dizaine de jours avant les attaques, Omar El-Hussein avait déjà publié une vidéo faisant référence au djihad. Dans l’une des deux vidéos qu’il a postées, on peut entendre les mots: «Nous viendrons à vous avec l’abattage et la mort», indiquant «notre but est de vous détruire».

Aucun élément ne confirme pour l’instant des liens avérés entre Omar El-Hussein et Daesh. Le Premier ministre danois Helle Thorning-Schmidt a déclaré lundi que le suspect ne semblait pas avoir de lien avec une cellule terroriste.