Crash dans le Sinaï: Daesh revendique la pose d'une bombe dans l'avion

PROPAGANDE Dans Dabiq, son magazine publié sur le Web, le groupe Etat islamique affirme avoir fait exploser le vol A321 en utilisant une bombe artisanale...

C.C.M avec AFP

— 

Dans son magazine de propagande Dabiq, Daesh affirme avoir fait exploser le vol A321 avec une bombe artisanale.
Dans son magazine de propagande Dabiq, Daesh affirme avoir fait exploser le vol A321 avec une bombe artisanale. — Capture d'écran Twitter

Dans son magazine diffusé en format PDF, intitulé Dabiq, Daesh revendique le fait que ses terroristes ont réussi à introduire une bombe à bord de l’avion russe au départ de Charm el-Cheikh, dans le Sinaï égyptien. Selon Dabiq, c’est elle qui aurait causé l’explosion de l’appareil et la mort des 224 personnes à son bord le 31 octobre dernier.

Canette de soda

La dernière édition du magazine explique que le groupe a agi après avoir découvert une faille dans la sécurité de l’aéroport égyptien duquel a décollé l’avion. Sur les images publiées, on voit une canette de soda, qui aurait pu permettre de cacher la charge explosive, et un interrupteur pour déclencher la bombe.

Collaboration entre Le Caire et Moscou

Mardi 17 novembre, le chef des services secrets russes, Alexandre Bortnikov, avait déclaré que le crash était bien dû à un attentat et à la présence d’un « engin explosif » à bord. Le Caire continue de son côté de répéter qu’il s’agit d’un « accident » et qu’on ne peut tirer aucune conclusion définitive avant la fin de l’enquête.


Crash dans le Sinaï : Poutine reconnaît un… par 20Minutes

Ce mercredi, le président russe Vladimir Poutine et son homologue égyptien Abdel Fattah al-Sissi ont néanmoins convenu de la nécessité d’une collaboration sur ce dossier. « Dans le contexte des efforts de recherche des criminels impliqués dans l’acte terroriste de l’avion de ligne russe, (les deux présidents) ont convenu » lors d’une conversation téléphonique « d’une étroite coordination entre leurs services secrets », a annoncé le Kremlin dans un communiqué.