20 Minutes : Actualités et infos en direct
Récap'Attentat à Bruxelles : Le suspect a purgé une peine de prison en Suède
live

Terminé

Attentat à Bruxelles : Le suspect a purgé une peine de prison en Suède

Récap'Retrouvez les dernières informations sur l’attaque terroriste qui a coûté la vie à deux personnes, de nationalité suédoise, lundi soir dans le centre-ville de la capitale belge
Une voiture de police près de l'endroit où a été « neutralisé » le tireur présumé, à Schaerbeek, en banlieue de Bruxelles.
Une voiture de police près de l'endroit où a été « neutralisé » le tireur présumé, à Schaerbeek, en banlieue de Bruxelles.  - J.Thys/AFP / AFP
C. de C., R. G.-V.

C. de C., R. G.-V.

L’ESSENTIEL

  • Deux personnes ont été tuées par des coups de feu, lundi soir, dans le centre-ville de Bruxelles. Les deux victimes sont de nationalité suédoise, ont indiqué les autorités belges. Une troisième personne a été blessée dans l’attaque.
  • Le suspect, vêtu d’une veste fluo orange et circulant à scooter, avait pris la fuite après son attaque. Il a été abattu par les forces de l’ordre ce mardi matin à Schaerbeek.
  • Le parquet fédéral belge chargé des dossiers de terrorisme a été saisi de l’enquête sur l’attaque. Le Premier ministre belge, Alexander de Croo, a dénoncé un « lâche attentat » ayant ciblé des Suédois.

A LIRE

A VOIR


20h09

Ce live est maintenant terminé

Merci d'avoir suivi l'actualité sur l'attentat à Arras avec nous. On se donne rendez-vous demain pour un nouveau live. Bonne soirée à toutes et à tous.

19h39

L'Etat doit assumer le coût des mineurs isolés, selon les départements

Les départements demandent à l'Etat d'assumer le coût des mineurs étrangers isolés pris en charge par l'Aide sociale à l'enfance (ASE), dans une résolution votée à la majorité par l'assemblée des Départements de France (DF) rendue publique mardi lors d'un point presse.

Considérant « la politique migratoire » comme « du ressort de l'Etat », ils lui demandent de « compenser à l'euro près les dépenses engagées par les départements » pour prendre en charge « les MNA (mineurs non accompagnés) reconnus comme tels ».

Selon DF, la prise en charge des mineurs étrangers isolés devrait coûter aux départements cette année 500 millions d'euros supplémentaires, soit deux milliards d'euros, en raison de la hausse du flux migratoire.

19h24

Le suspect de l'attentat de Bruxelles a purgé une peine de prison en Suède

L'homme radicalisé soupçonné d'avoir tué deux Suédois lors d'un attentat lundi soir et qui a été abattu par la police mardi matin à Bruxelles avait purgé une peine de prison en Suède dans les années 2012-2014, a indiqué mardi l'office suédois des migrations.

« Il a purgé une peine de prison en Suède en 2012-2014 », a indiqué à l'AFP le porte-parole de l'office, Jesper Tengroth, sans vouloir préciser le motif de la peine et sa durée.

18h13

Radicalisé, en situation irrégulière… Que sait-on sur le suspect ?

Soupçonné d’avoir tué deux Suédois lors d’une attaque lundi soir à Bruxelles, Abdesalem L., un Tunisien en situation irrégulière de 45 ans, était connu de la police mais ne figurait pas sur la liste des personnes radicalisées en Belgique. Profil, motivations... Que sait-on sur le suspect de l’attentat de Bruxelles?

17h51

Abdesalem L. n’était pas lié à un réseau, dit le ministre de la Justice belge

C’est en tout cas ce qui ressort des premiers éléments de l’enquête.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

17h14

Le tireur présumé est un « loup solitaire »

L'hypothèse d'un « loup solitaire » est la plus probable dans l'enquête sur l'attentat qui a coûté la vie à deux Suédois lundi soir à Bruxelles, a déclaré mardi le procureur fédéral de Belgique, Frédéric Van Leeuw, lors d'une conférence de presse.

« La thèse du loup solitaire semble la plus proche de la réalité », a affirmé le magistrat à propos du tireur présumé abattu mardi matin par la police. Il n'y a à ce stade « pas d'indication sur un réseau » qui serait à l'origine de l'attentat, a aussi dit le ministre de la Justice, Vincent Van Quickenborne.

16h48

La Fédération belge de football très classe

La Fédération belge de football n’aurait pas l’intention d’exiger un « forfait » de la Suède après l’arrête du match qualificatif pour l’Euro 2024 masculin de football, hier soir. Il y avait un enjeu pourtant : en gagnant ce match sur tapis vert, la Belgique deviendrait tête de série pour le tirage au sort. Les Belges vont proposer d’entériner le match nul 1-1 sur lequel le match s’est arrêté. « Sur le plan sportif, ce 1-1 ne fait pas nos affaires mais on ne va pas s’accrocher à notre statut de tête de série. À un moment, l’éthique et la morale doivent prendre le dessus », a dit le patron de la fédé belge, Manu Leroy, au Soir. Grande classe.

16h01

L’opération policière à Schaerbeek touche à sa fin

Le blocage du quartier où a été « neutralisé » ce matin le tireur présumé de l’attaque d’hier soir prend fin peu à peu alors que l’opération de police se termine, indique la RTBF. Seul le café où a eu lieu la fusillade reste sous surveillance.

15h49

Hommage commun entre Suède et Belgique

Les Premiers ministres belge et suédois rendront hommage mercredi aux victimes de l’attentat de Bruxelles qui a coûté la vie à deux Suédois, ont-ils annoncé ce mardi. « La Suède et la Belgique pleurent ensemble les victimes de l’attentat d’hier », a dit le chef du gouvernement belge, Alexander De Croo, dans un message sur X.

Il a indiqué avoir invité son homologue suédois dans la capitale belge pour « commémorer les victimes et rendre hommage aux services de police ». « Nous souhaitons au peuple suédois force et courage pour traverser ces moments difficiles », a-t-il ajouté. Le Premier ministre suédois, Ulf Kristersson, a répondu à ce message en indiquant qu’il se rendrait à Bruxelles pour commémorer les victimes.

15h40

« Moment de silence » avant les matches européens ce mardi (UEFA)

Un « moment de silence » sera observé mardi avant tous les matches qualificatifs pour l’Euro-2024 pour saluer la mémoire des victimes de l’attentat de Bruxelles, a annoncé l’UEFA.

15h38

L’arme du tireur présumée venue d’Ukraine ? C’est faux

Comme à chaque attentat, tout un lot de fake news circule. Heureusement, comme équipe de vérificatrices est là pour trier le bon grain de l’ivraie. Comme ma collègue Emilie Jehanno, qui revient sur une fausse information, venue de nulle part, sur la provenance de l’arme du tireur présumé.

15h02

Et sinon, niveau moral, vous êtes comment ?

C’est peu dire que l’actualité est particulièrement pesante en ce moment : guerre entre Israël et le Hamas, attentats à Bruxelles et à Arras, conflit en Ukraine… Comment faire pour ne pas être submergé(e), même à distance ? Voici quelques conseils glanés auprès de spécialistes par notre journaliste Lise Abou Mansour :

14h48

Un lien avec la situation au Proche-Orient ?

Selon les informations du Soir, l’attaque perpétrée ce lundi soir pourrait avoir un lien avec le conflit qui oppose Israéliens et Palestiniens après les attentats du Hamas. Le parquet fédéral belge avait dans un premier temps écarté cette hypothèse, avant de se raviser compte tenu des messages que le principal suspect a partagés sur les réseaux.

14h37

« Rangez vos maillots et rentrez »… Le retour au pays des supporters suédois est en cours

«Nous leur avons dit de ranger tous leurs maillots bleu et jaune et de rentrer chez eux ». Martin Fredman, responsable de la sécurité à la Fédération suédoise de football, explique que l’institution a pressé les centaines de compatriotes présents dans le stade du Roi Baudoin de repartir dès que possible de Belgique. Deux fans ont été tués lors de l’attentat perpétré lundi soir.

La Suède n’a pas affrété de vol spécial, et ces retours se font au compte-goutte. La Croix-Rouge est présente dans les deux aéroports de Stockholm, Arlanda et Bromma, pour accueillir les supporters.

14h14

Schaerbeek, un quartier déjà connu des services de renseignement

Le suspect a été abattu ce mardi matin dans un café de Schaerbeek. Cette commune de l’agglomération bruxelloise, voisine de Molenbeek, a souvent été associée au djihadisme. C’est notamment là que se trouvait la planque des auteurs des attentats de 2016. C’est aussi là que Salah Abdeslam est passé lors de sa cavale après les attaques du 13-Novembre.

13h51

Le point en images sur les dernières 24 heures à Bruxelles

Notre journaliste Olivier Juszczak vous résume la nuit d’horreur vécue par les Bruxellois en images. Son diaporama est à retrouver par ici.

13h31

Bruxelles « de retour à l’état de choc »

Ce sont les mots de Béatrice Delvaux, éditorialiste en chef au Soir. L’attaque perpétrée lundi soir rouvre en effet les cicatrices profondes des attentats de 2016, les plus meurtriers commis sur le sol belge au nom de l’Etat islamique.

Le 22 mars 2016, une double attaque suicide avait été menée à l’aéroport de Zaventem et dans le métro, en plein quartier européen, faisant 35 morts.

13h12

Un Conseil national de sécurité prévu à 15 heures en Belgique

Nos confrères du Vif rapportent qu’un Conseil national de sécurité est prévu ce mardi en milieu d’après-midi, autour du Premier ministre, Alexander De Croo. Cette réunion doit notamment servir à déterminer si le niveau d’alerte dans le pays est maintenu. Pour rappel, il est à 3 sur une échelle de 4 sur le territoire national, et de 4 dans Bruxelles.

13h01

Le risque terroriste zéro est impossible, reconnaît Macron

On revient sur les déclarations du président français en marge d’un déplacement en Albanie. Il reconnaît notamment que « jamais il ne sera possible, dans un Etat de droit, d’avoir un système où le risque terroriste est éradiqué totalement ».

12h53

Une minute de silence au Parlement européen

A Strasbourg, les députés européens ont observé à la mi-journée une minute de silence en hommage aux deux supporters suédois assassinés. « La terreur et l’extrémisme ne peuvent pas s’infiltrer dans nos sociétés », a déclaré la présidente de l’institution, Roberta Metsola.

La veille, elle s’était exprimée sur X (ex-Twitter), assurant que « la haine ne gagnera pas ».

Sujets liés