Afghanistan: 35 morts dans une collision entre un autocar et un camion-citerne

AFGHANISTAN Sur cette route, les chauffeurs conduisent à toute vitesse pour éviter tout contact avec les talibans...

M.C. avec AFP

— 

La route de Kandahar (illustration).
La route de Kandahar (illustration). — ROBERTO SCHMIDT / AFP

Au moins 35 personnes ont été tuées et plus de 20 blessées dimanche dans une collision frontale entre un autocar et un camion-citerne dans la province de Zabul, dans le sud de l’Afghanistan, ont annoncé les autorités. « L’autocar effectuait la liaison entre Kandahar et Kaboul lorsqu’il est entré en collision avec un camion-citerne.

La collision a provoqué un incendie et nombre des victimes, y compris des femmes et des enfants, ont été tellement brûlées qu’elles sont méconnaissables, a déclaré le gouverneur de la province, Bismillah Afghanmal.

Les chauffeurs conduisent à toute vitesse pour éviter les talibans

L’autoroute qui relie Kandahar à Kaboul passe dans des zones connues pour être la proie de troubles liés à l’insurrection talibane. Les chauffeurs y conduisent à toute vitesse pour éviter tout contact avec les talibans. Les routes afghanes sont en outre très dangereuses du fait de leur état de dégradation et le Code de la route n’est guère respecté dans le pays. Les véhicules eux-mêmes sont souvent vétustes.

En mai, au moins 73 personnes avaient été tuées dans une collision entre deux autocars et un camion-citerne dans la province orientale de Ghazni. En avril 2013, 45 personnes étaient mortes dans la collision d’un bus avec un camion-citerne dans le sud de la province de Kandahar.

En novembre 2015, la Banque mondiale a débloqué 250 millions de dollars pour améliorer l’état des routes traversant les montagnes de l’Hindou Kouch, des axes particulièrement importants pour le commerce et qui sont souvent bloqués par la neige pendant l’hiver.