Afghanistan: Une station-service a coûté 43 millions de dollars aux Etats-Unis

ECONOMIE Cette dépense colossale symbolise la mauvaise gestion américaine des aides accordées au pays...

20 Minutes avec agence

— 

Le Pentagone, siège du Département américain de la Défense, à Washington, le 26 décembre 2011
Le Pentagone, siège du Département américain de la Défense, à Washington, le 26 décembre 2011 — Staff AFP

La construction d'une station-service délivrant du gaz naturel pour véhicules aurait coûté quelque 43 millions de dollars au contribuable américain, révèle un rapport de John Sopko, inspecteur général pour la reconstruction de l'Afghanistan (le Sigar), rendu public lundi.

Dernier exemple des abus et malversations dans l'utilisation des milliards de dollars d'aides américaines à l'Afghanistan, cette station-service de Sheberghan, située au nord du pays, présente un coût d'autant plus « exorbitant », selon le terme employé par Warren Ryan, un porte-parole de John Sopko, que « l'Afghanistan n'a pas l'infrastructure de distribution du gaz naturel suffisante pour créer un marché viable ».

Aucune étude de faisabilité ?

« Il n'y a pas d'indication » que la structure du Pentagone, qui a mené ce programme, « ait conduit une étude de faisabilité de ce projet », en conclut Warren Ryan, cité par l'AFP, ajoutant alors qu'au Pakistan voisin, la construction d'une station du même type n'avait coûté que 500.000 dollars.

Malgré quelque 100 milliards de dollars d'aides à l'Afghanistan dépensése par les Etats-Unis depuis 2002, l'Oncle Sam semble ainsi éprouver toutes les peines du monde à améliorer la gouvernance du pays. Le Sigar, créé par le Congrès américain en 2008, aurait ainso publié pas moins de 136 rapports depuis 2012 et identifié de quoi faire plus d'un milliard de dollars d'économies potentielles.