Etats-Unis: Un soldat d'origine française va être décoré par Obama pour son courage

ETATS-UNIS Il s'est retrouvé face-à-face, en Afghanistan, avec un homme sur le point de commettre un attentat-suicide...

M.C. avec AFP

— 

Barack Obama remet la «Medal of Honor» à titre posthume à un soldat, le 2 juin 2015.
Barack Obama remet la «Medal of Honor» à titre posthume à un soldat, le 2 juin 2015. — Susan Walsh/AP/SIPA

La décoration salue un «acte d'héroïsme allant au-delà du devoir». Un soldat américain d'origine française, qui s'est illustré pour son courage lors de combats dans la province de Kunar, en Afghanistan, recevra des mains de Barack Obama la «Medal of Honor», la plus haute récompense militaire américaine.

Dans un entretien au magazine Army Times, le capitaine Florent Groberg, 32 ans, raconte comment il s'est retrouvé en août 2012 face-à-face avec un homme sur le point de commettre un attentat-suicide, un engin explosif accroché sur le torse. «La seule chose que j'avais en tête, c'était: "Je dois l'éloigner de mon chef, je dois l'éloigner de tout le monde+», se souvient-il, expliquant comment il l'a alors projeté au sol. «A ce moment là, il atterrit sur le sol, je le regarde, et il explose, il explose juste devant mes pieds».

«Le pire jour de ma vie»

L'explosion a fait quatre morts et de nombreux blessés du côté américain. Mais l'intervention du capitaine Groberg a empêché le candidat au suicide d'actionner sa bombe au moment où il avait prévu de le faire et ainsi évité un nombre de victimes beaucoup plus élevé. «C'est le pire jour de ma vie, raconte le soldat, gravement blessé à la jambe, car, même si nous avons vaincu l'ennemi, j'ai perdu quatre de mes frères». «Cette médaille n'est pas pour moi, elle est pour les quatre hommes que j'ai perdu».

Florent Groberg est né à Poissy, en banlieue parisienne, le 8 mai 1983. Naturalisé américain en 2001, il a suivi sa scolarité au lycée Walter Johnson, à Bethesda. Racontant l'appel téléphonique du président des Etats-Unis lui annonçant qu'il allait recevoir la prestigieuse médaille, Florent Gorberg a évoqué un moment «inoubliable»: «Ce n'est pas tous les jours que l'un des hommes les plus influents du monde vous appelle sur votre portable». La cérémonie de remise de la médaille aura lieu le 12 novembre à la Maison Blanche.