Al-Qaïda revendique 131 attaques commises en Irak durant le ramadan

© 2012 AFP

— 

L'Etat islamique d'Irak (ISI), branche d'Al-Qaïda dans le pays, a revendiqué sur le site internet jihadiste Honein 131 attaques, perpétrées au cours du mois de jeûne musulman du ramadan.
L'Etat islamique d'Irak (ISI), branche d'Al-Qaïda dans le pays, a revendiqué sur le site internet jihadiste Honein 131 attaques, perpétrées au cours du mois de jeûne musulman du ramadan. — Marwan Ibrahim afp.com

L'Etat islamique d'Irak (ISI), branche d'Al-Qaïda dans le pays, a revendiqué sur le site internet jihadiste Honein 131 attaques, perpétrées au cours du mois de jeûne musulman du ramadan.

Une cible: Les forces de sécurité et la milice anti-Al-Qaïda des Sahwa

L'ISI affirme avoir perpétré 65 attaques dans la province de Diyala (nord-est de Bagdad), théâtre de violences quasi-quotidiennes, et 66 autres au sud de la capitale irakienne pendant le ramadan, qui a débuté cette année le 21 juillet et s'est achevé le 18 août pour les musulmans sunnites.

La quasi-totalité de ces attaques ont visé les forces de sécurité et la milice anti-Al-Qaïda des Sahwa (Le réveil, en arabe).

L'Irak a connu cette année un ramadan particulièrement sanglant. Les violences ont fait plus de 400 morts dans tout le pays, selon un décompte tenu par l'AFP sur la base d'informations communiquées par des sources médicales et de sécurité.

L'ISI a récemment annoncé une campagne visant à reconquérir le territoire qu'il a abandonné depuis le pic des violences ayant touché l'Irak entre 2006 et 2008.

Si Al-Qaïda en Irak est moins puissant que par le passé, selon les autorités, il reste capable de mener des attaques très meurtrières.