Bombe neutralisée devant une usine Alcoa en Sardaigne

Avec Reuters

— 

Des artificiers italiens ont fait exploser samedi une bombe découverte devant l'usine Alcoa de Portovesme, en Sardaigne, que le géant américain de l'aluminum veut fermer.

L'engin explosif était apparemment constitué de huit bâtons de gélinite, de la dynamite gélatinée à base de nitroglycérine et de nitrate de potasse, et d'un système de mise à feu à distance, rapporte l'agence de presse italienne Ansa.

Mais selon la police locale, il est trop tôt pour se prononcer sur la nature exacte de l'engin. La bombe a été découverte à la suite d'un appel téléphonique anonyme à l'agence Ansa.

L'usine de Portovesme, dans le sud-ouest de la Sardaigne, emploie 500 salariés, auxquels s'ajoutent un millier d'emplois induits. Sa fermeture par étapes a débuté le 1er septembre mais la fonderie devrait rester en activité encore un an, prête le cas échéant à être reprise par un autre opérateur, selon un communiqué d'Alcoa diffusé vendredi.

Des dirigeants du groupe rencontreront lundi à Rome des responsables politiques et syndicaux pour discuter de la fermeture de l'usine et de possibles offres de reprise.