Attentat suicide contre le QG de l'Isaf à Kaboul

Avec Reuters

— 

L'explosion était bien un attentat. Quatre civils ont été tués samedi dans un attentat suicide commis aux abords du quartier général de la Force internationale d'assistance à la sécurité (Isaf, sous commandement de l'Otan), ont annoncé des responsables afghans et de l'Alliance atlantique.

Le kamikaze, au guidon d'une moto bourrée d'explosifs, a déclenché sa charge près de l'entrée de Camp Eggers, la vaste base abritant quelque 2.500 formateurs de la coalition, a indiqué une porte-parole de l'Isaf.

Le chef de la police de Kaboul, Ayoub Salangi, a pour sa part déclaré à l'agence Reuters que l'attentat avait fait tué quatre civils et blessé deux autres.