Le Land de Berlin légalise la circoncision

Reuters

— 

Le sénat du Land de Berlin a déclaré que les médecins pouvaient légalement circoncire, sous certaines conditions, les garçons en bas âge pour des raisons religieuses sur son territoire, mettant fin à plusieurs mois d'incertitude après qu'un tribunal a interdit cette pratique il y a deux mois et demi.

Ce jugement rendu à Cologne fin juin avait provoqué la colère des communautés musulmane et juive d'Allemagne et déclenché un débat passionné sur les droits des enfants et des parents, la liberté de culte et la pratique de la circoncision en elle-même.

Premier Land à protéger cette pratique

Même si l'interdiction ne concernait que la région de Cologne, de nombreux médecins de tout le pays ont refusé de pratiquer la circoncision afin de ne pas prendre le risque d'être poursuivi en justice. Berlin est le premier Land allemand à protéger cette pratique, alors que le gouvernement fédéral travaille actuellement à une nouvelle loi légalisant cette opération sur l'ensemble du territoire afin de supplanter la décision du tribunal de Cologne.

Selon ce tribunal, qui se prononçait sur le cas d'un enfant musulman victime d'une importante hémorragie après la circoncision, les garçons ne peuvent subir l'opération que lorsqu'ils sont en âge de donner leur consentement.

Le Conseil central des juifs d'Allemagne avait qualifié la décision d'«intrusion grave sans précédent» tandis que le Conseil de coordination des musulmans avait parlé «d'ingérence inadmissible» portant atteinte aux droits des parents.

Le Land de Berlin a autorisé la circoncision à condition que les deux parents prouvent leur affiliation religieuse, donnent leur permission et qu'ils soient informés des risques liés à l'opération, qui doit être pratiquée par un médecin.