Syrie: Bachar al-Assad accuse la Turquie d'être responsable des violences

MONDE Le président syrien était également au courant des défections dans son camp mais les a laissées faire...

C.C. avec Reuters

— 

Bachar al-Assad à Damas, Syrie, le 7 août 2012.
Bachar al-Assad à Damas, Syrie, le 7 août 2012. — AY-COLLECTION/SIPA

Le président syrien Bachar al-Assad a accusé ce mercredi le gouvernement turc d'être responsable des violences dans le cadre du soulèvement qui dure depuis 17 mois en Syrie et qui a fait des milliers de morts.

«La Turquie porte la responsabilité directe du sang versé en Syrie», a déclaré Bachar al-Assad à la chaîne de télévision Addounia. Confrontée à un afflux croissant de réfugiés, la Turquie a demandé aux Nations unies l'instauration en Syrie d'une zone tampon en mesure d'abriter les civils fuyant les combats.

«Les stopper n'est pas la bonne chose à faire»

Le président syrien Bachar al Assad a également affirmé que son gouvernement avait été au courant de certains projets de défection de hauts responsables et ne les avait pas empêchés. «Parfois nous avions des informations (concernant des défections) et nous en discutions. Certains suggéraient que nous les stoppions. Mais nous avons dit non, les stopper n'est pas la bonne chose à faire, les laisser partir c'est ce qu'il faut faire (...); facilitons leur sortie», a indiqué Bachar al-Assad.

Le président syrien a estimé que les responsables qui souhaitaient partir devaient y être autorisés parce que cela «nettoyait» l'Etat des responsables non patriotes.