Ahmed Chafik surveillé aux frontières égyptiennes

Reuters

— 

Les douanes égyptiennes ont été invitées à signaler l'éventuel passage d'Ahmed Chafik, dernier Premier ministre d'Hosni Moubarak et candidat à l'élection présidentielle de juin, soupçonné de corruption.

«Le juge d'instruction a décidé de mettre le nom du général Ahmed Chafik sur les listes de signalement et d'interdiction de sortie du territoire pour l'allocation illégale de 40.000 m2 de terrain (...) à Alaa et Gamal Moubarak», a déclaré le juge Ossama el Saeïdy, évoquant les deux fils du président déchu, eux-mêmes poursuivis dans d'autres affaires et écroués.

L'intéressé a quitté l'Egypte peu après l'élection du frère musulman Mohamed Morsi à la tête de l'Etat.