Géorgie: 11 activistes et trois militaires tués dans un échange de tirs

Reuters

— 

Onze activistes islamistes présumés et trois membres des forces du ministère géorgien de l'Intérieur ont trouvé la mort dans un échange de tirs près de la frontière avec le Daghestan, République russe du Nord-Caucase, a annoncé Tbilissi ce mercredi. Les forces de l'ordre, qui comptent en outre cinq blessés, étaient intervenues pour libérer des otages.

La fusillade pourrait exacerber les tensions toujours vives entre Tbilissi et Moscou depuis le bref conflit armé de l'été 2008 au sujet de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud, deux régions séparatistes pro-russes de Géorgie.