Syrie: Démission d'une figure du Conseil national

Reuters

— 

Basma Kodmani, personnalité influente du Conseil national syrien (CNS), a démissionné mardi déplorant l'absence de crédibilité dont souffre la principale formation de l'opposition à Bachar al Assad.

«Aujourd'hui nous sommes sans protection contre les massacres effroyables de Houla à Daraya et le sang du peuple coule dans les rues de nos villes et nos villages», a-t-elle dit.

«Le conseil n'a pas acquis la crédibilité requise et il n'a pas su conserver la confiance que le peuple avait mise en lui lors de sa création», a-t-elle ajouté. «Il s'est écarté du chemin que nous avions imaginé pour lui quand il a été créé».

Le CNS avait été constitué l'an passé à Istanbul pour servir d'organisme capable d'assurer une transition politique en Syrie sur le modèle de ce qui avait été fait en Libye.

Plusieurs autres membres du CNS ont quitté cette instance expliquant leur décision par des rivalités parmi les dirigeants et par l'insufficance des actions entreprises dans un conflit armé qui dure depuis plus de 17 mois.

Kodmani était l'une des rares femmes à faire partie du CNS.