L'archevêque catholique d'Alep quitte la Syrie

Reuters

— 

L'archevêque catholique d'Alep, Jean-Clément Jeanbart, a fui la Syrie après que ses bureaux ont été vandalisés la semaine passée lors d'affrontements entre rebelles et forces gouvernementales, indique l'agence de presse catholique Fides, lundi.

L'archevêque Jeanbart ainsi que plusieurs prêtres se sont réfugiés au Liban à la suite de cette attaque qui s'est produite jeudi, ajoute Fides.

L'agence explique «qu'un groupe d'inconnus qui souhaitaient alimenter une guerre de religion et entraîner la population syrienne dans un conflit communautaire» ont attaqué plusieurs quartiers chrétiens dans la vieille ville d'Alep.

Un musée chrétien byzantin et un bureau de la communauté maronite de la ville ont également été endommagés.

Les chrétiens représentent environ 10% de la population syrienne et beaucoup sont restés loyaux envers Bachar al Assad qui appartient à la minorité alaouite, redoutant une arrivée au pouvoir de la majorité sunnite.