Kaboul confirme la mort du chef militaire du réseau Haqqani

Reuters

— 

Kaboul a annoncé ce dimanche avoir la confirmation de la mort du chef opérationnel du réseau Haqqani, une organisation proche d'Al Qaida accusée d'être derrière une récente série d'attaques meurtrières et spectaculaires en Afghanistan.

Badruddin Haqqani a été tué par un tir de drones américains lors d'une offensive menée la semaine dernière dans la région tribale du Nord Waziristan, à la frontière avec l'Afghanistan, a-t-on appris auprès du ministère afghan de l'Intérieur et de l'agence de renseignements afghane. «L'élimination de Badruddin Haqqani va porter un coup et infliger un sérieux revers au réseau Haqqani», a estimé le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Sedik Sedikki.

Citant des informations recueillies par des agents afghans auprès de sources présentes au Pakistan, le porte-parole de l'agence de renseignements, Chafiquallh Tahriri, a confirmé la mort d'Haqqani la semaine dernière, sans préciser la nature des preuves dont il disposait.

Les taliban afghans ont quant à eux démenti la mort du chef opérationnel du réseau, qualifiant cette information de propagande distillée par l'armée pakistanaise et les forces étrangères déployées en Afghanistan.

Les autorités américaines imputent au réseau Haqqani les récentes attaques menées en Afghanistan, dont celle du 15 avril contre les ambassades, le QG de l'Otan et le parlement qui s'est soldée par la mort de 11 soldats afghans et de quatre civils.