Le Hamas ne se rendra pas au sommet des pays non-alignés

Reuters

— 

Le Hamas, au pouvoir dans la bande de Gaza, a annoncé ce dimanche qu'il ne se rendrait pas au sommet des pays non-alignés qui se tient jusqu'au 31 août à Téhéran afin de ne pas attiser les tensions avec le Fatah du président palestinien Mahmoud Abbas.

Le seizième sommet du Mouvement des non-alignés, créé en 1961 pour contester l'hégémonie des grandes puissances, s'est ouvert dimanche à Téhéran ( ).

Le chef du mouvement islamiste palestinien Ismail Haniyeh avait dans un premier temps répondu positivement à l'invitation lancée par l'Iran avant de se rétracter dimanche, expliquant ne pas vouloir «accentuer les divisions palestiniennes, arabes et musulmanes autour de la cause palestinienne», a indiqué son porte-parole Taher al Nono.

Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, qui dirige la Cisjordanie, avait menacé par l'intermédiaire de son porte-parole d'annuler sa venue à Téhéran en cas de présence du Hamas. Les deux factions sont à couteaux tirés depuis que le mouvement islamiste a pris le contrôle de la bande de Gaza en juin 2007.