La Turquie cesse temporairement l'accueil de réfugiés syriens

Reuters

— 

La Turquie a temporairement cessé d'accueillir des réfugiés sur son sol, maintenant les candidats à l'exil en territoire syrien afin de mettre en place des structures capables de recevoir un nombre croissant d'arrivants. Au moins 2.000 personnes tentant d'échapper aux combats en Syrie ont été empêchées de franchir la frontière à l'un des points de passage dans la province méridionale d'Hatay, indique un responsable turc. «Nous manquons de place pour accueillir ces gens. Nous travaillons à construire des abris et lorsqu'ils seront prêts nous autoriserons ces gens à passer», a-t-il ajouté.

Il a précisé que de la nourriture et de l'aide humanitaire ont été distribuées aux réfugiés à travers les lignes de barbelés qui marquent la frontière entre les deux pays. Ce responsable a dit espérer que l'accueil des réfugiés puisse reprendre dimanche dans la journée. Le nombre de réfugiés syriens abrités en territoire turc a doublé au cours des deux derniers mois pour atteindre 80.000.

Limite d'accueil atteinte

Le ministre turc des Affaires étrangères Ahmet Davutoglu avait prévenu cette semaine que l'espace pourrait devenir un problème si le nombre de réfugiés dépassait les 100.000 et avait suggéré l'idée d'une "zone de protection" sous contrôle de l'ONU en territoire syrien.

Plus de 200.000 Syriens ont fui leur pays en raison de l'insurrection qui dure depuis 18 mois, dépassant les prévisions des Nations unies qui tablaient sur 185.000 réfugiés à la fin de l'année. Notre capacité en tant que pays d'accueil atteint ses limites. Nous peinons à faire face», a commenté un officiel turc.

Il a précisé que plusieurs pays fournissaient une aide humanitaire matérielle, des couvertures et des tentes, mais que l'assistance se fait globalement avec lenteur. Malgré les promesses, la Turquie n'a reçu aucune aide financière pour le moment, a-t-il ajouté.

La plupart des derniers arrivants ont été logés dans des écoles et dans des centres sportifs mais la reprise des classes qui doit intervenir dans les prochaines semaines rend cette solution temporaire.