Ban Ki-moon assistera au sommet des non-alignés à Téhéran

Reuters

— 

Le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, se rendra en Iran pour assister au sommet des pays non-alignés prévu les 30 et 31 août à Téhéran, a annoncé mercredi son porte-parole.

Martin Nesirky a précisé que le diplomate sud-coréen profitera de son séjour pour se faire l'écho de préoccupations concernant notamment le programme nucléaire de la République islamique.

«S'agissant de l'Iran, le secrétaire général profitera de l'occasion pour se faire l'interprète des préoccupations et des attentes claires de la communauté internationale», a dit le porte-parole. «Cela comprend le programme nucléaire de l'Iran, le terrorisme, les droits de l'homme et la crise en Syrie».

Ban Ki-moon arrivera à Téhéran le 29 août.

Les Etats-Unis et Israël ont pour leur part appelé au boycott du sommet de Téhéran.

Début août, le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, avait pressé Ban Ki-moon d'annuler sa visite en Iran, selon des médias israéliens. Son appel avait été relayé la semaine dernière par Victoria Nuland, porte-parole du département d'Etat américain.

«L'Iran va manipuler cet événement et les participants pour essayer de détourner l'attention de ses propres errements», a-t-elle averti mercredi. «Nous espérons que ceux qui ont choisi d'y assister, dont le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon, se montreront très fermes avec ces Iraniens pour les amener à se conformer à leurs obligations internationales.»