Liban: Dix morts dans des affrontements entre sunnites et alaouites

Avec Reuters
— 

Le bilan des affrontements qui ont opposé dans la nuit de lundi à mardi des  sunnites et des alaouites à Tripoli, dans le nord du Liban, s'élève désormais à  dix tués, ont annoncé ce mercredi des sources médicales.

Plus de cent personnes ont été blessés dans les combats au cours desquels des  hommes armés originaires du quartier sunnite de Bab al Tabbaneh et de celui,  alaouite, de Djebel Mosen ont échangé des coups de feu et lancé des grenades. Après une accalmie mardi, une vingtaine d'explosions, attribuées par des  témoins à des tirs de roquettes, ont secoué Tripoli au cours de la nuit  suivante.

Déjà vives, les tensions entre les deux quartiers se sont intensifiées depuis  l'année dernière et le début du soulèvement populaire, majoritairement sunnite,  en Syrie voisine contre le président syrien Bachar al Assad, issu de la minorité  alaouite. Début juin, quinze personnes avaient déjà trouvé la mort dans des  affrontements entre les deux communautés à Tripoli.