Syrie: Au moins huit morts après une intervention de l'armée près de Damas

Avec Reuters

— 

L'armée syrienne a déployé ce mercredi des chars sur une route périphérique autour de la capitale Damas, et leurs tirs sur des quartiers abritant des rebelles dans le sud de la ville, accompagnés d'un bombardement aérien, ont fait au moins huit morts, selon des habitants.

Le bombardement et les tirs, qui ont visé les quartiers de Kfar Sousseh, Kadam, Daraya, et Nahr Aïcha, sont les plus violents de ce type depuis que l'armée, fidèle au président Bachar al-Assad, a repris le contrôle de la capitale, le mois dernier, ont affirmé les sources. «Tout Damas tremble sous les bruits du bombardement», a déclaré une habitante de Kfar Sousseh, ajoutant que l'armée se livrait également à des tirs d'artillerie sur la capitale, à partir des monts Kassioun et Saraya.

Maaz al Chami, membre du Bureau des médias de Damas, un groupe d'opposants qui rend compte de la répression gouvernementale dans la capitale, a précisé que les insurgés commençaient à y revenir, après en avoir été chassés fin juillet. «Ils sont revenus à leurs domiciles, ou ont disparu dans (la campagne) qui entoure Damas», a-t-il dit. «Ils sont de retour, maintenant, et le régime est en train de répondre chaque jour par des pilonnages et des bombardements d'hélicoptères», a ajouté Maaz al Chami. «Une atmosphère de guerre s'installe à Damas», a-t-il encore insisté.