Canada: Les restes humains retrouvés appartiennent à une femme de 41 ans

Reuters

— 

Les restes humains découverts la semaine dernière sur deux sites distincts des alentours de Toronto sont ceux de Guang Hua Liu, une femme de 41 ans propriétaire d'un spa dans la banlieue de la ville, a indiqué mardi la police canadienne.

La découverte mercredi d'un pied flottant dans une rivière près de la capitale de l'Ontario a déclenché une enquête de police qui a permis de retrouver dès le lendemain une tête, puis deux mains vendredi, tous dans ou autour de la Credit River, près de Toronto.

Au cours du week-end, d'autres membres humains ont été trouvés à Scarborough, à une trentaine de kilomètres de Mississauga, non loin du spa dont Guang Hua Liu était propriétaire.

La cause de la mort pas encore déterminée

La police de la municipalité régionale de Peel, où les premiers membres ont été retrouvés, ont indiqué n'avoir «pas encore déterminé la cause de sa mort». «Mais nous partons du principe qu'il s'agit d'une enquête pour homicide», a déclaré à la presse l'inspecteur de police George Koekkoek, qui a précisé que plusieurs morceaux du corps étaient «toujours manquants».

Guan Hua Liu, mère de trois enfants, a été vu pour la dernière fois par des amis, le 10 août, cinq jours avant que deux promeneurs ne découvrent son pied flottant dans la Credit River, a-t-il également été indiqué.

La police a précisé qu'il n'y avait a priori aucun lien avec l'affaire Luka Magnotta, arrêté à Berlin après avoir été accusé d'avoir tué, démembré et mangé un Chinois étudiant à Montréal, puis d'en avoir envoyé des morceaux à des écoles ou des partis politiques.