Le parquet ukrainien appelle à rejeter l'appel de Ioulia Timochenko

Reuters

— 

Le parquet ukrainien a exhorté ce mardi la Haute cour à rejeter l'appel déposé par l'opposante Ioulia Timochenko contre sa condamnation à sept ans de prison pour abus de pouvoir à l'issue d'un procès jugé politique par l'Union européenne.

L'égérie de la «Révolution orange» de 2004, qui est l'une des principales opposantes au président Viktor Ianoukovitch, a été condamnée en octobre 2011 pour avoir abusé de ses pouvoirs lors de son deuxième mandat à la tête du gouvernement, entre 2007 et 2010.

Les avocats de l'ancien Premier ministre ont déposé un nouvel appel la semaine dernière contre cette condamnation qu'ils jugent "illégale". A la reprise du procès mardi, la procureur Oksana Drogobitskaïa a déclaré que la culpabilité d'Ioulia Timochenko avait été clairement établie l'an dernier.

«Lors de l'enquête, le caractère intentionnel de ses actes a été établi. Tout montre que les actes de Timochenko étaient des actes criminels», a-t-elle dit. L'ex-Premier ministre, qui conteste cette condamnation devant la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH), est par ailleurs jugée pour des faits de fraude fiscale et détournement de fonds remontant aux années 1990 quand elle était femme d'affaires. Ce second procès a été ajourné au 11 septembre.